edito
Tapis Rouge

72ème Festival de CANNES

“Parasite” une Palme d’Or amplement méritée “Gisaengchung” (Parasite) est un long métrage de 2h10 qui retrace avec substance dans un scénario plausible la famille de Ki-Taek engloutie dans le chômage et baigne dans une précarité insoutenable. Cette famille voue une admiration démesurée d’une autre famille milliardaire du nom de Park. À la suite d’un incident, les deux familles se retrouvent mêlées, sans s’en rendre compte, dans une histoire rocambolesque… Bong Joon-Ho n’est pas un aventurier, encore moins un méconnu du 7ème Art mondial, bien au contraire: il est l’un de réalisateurs Sud-coréens les plus en verve sur la planète. Il est également auteur entre autres des films comme “Mother et Snowpiercer” ou encore “Memories of Murder”. Il n’avait pratiquement plus de mots aux lèvres quand il est monté sur cette impressionnante tribune du Grand Théâtre Lumière, recevoir son trophée des mains de la sublime star Catherine Deneuve. Tout en s’excusant, d’être surpris par cette récompense, “c’est pour ça qu’il n’a pas préparé son speech en français” L’autre grande satisfaction qu’il faudrait mettre au compte de l’Afrique, c’est le sacre éblouissant de la réalisatrice sénégalaise Mati Diop qui reçoit des mains de “Rambo” Sylvester Stallone, le GRAND PRIX avec son film “ATLANTIQUE”. Ainsi donc s’achève le 72ème Festival de Cannes, qui pendant 12 jours, nous a fait, nous a fait de la “magie” des gens de luxe hors normes, des véhicules hors de prix (Lamborghini, Ferrari, Dugati…), des montées des marches époustouflantes avec des apparitions sublimes de notre compatriote Mouna N’Diaye qui a assuré le jury et surtout l’éloquente prestation du maître de Cérémonie, Edouard Baer. Un Jury des Longs Métrages qui a été présidé par le réalisateur mexicain Alejandro Gonzalez Iñárritu. Palmarès du 72eme Festival de Cannes 2019.   LONGS MÉTRAGES PALME D’OR GISAENGCHUNG (Parasite) réalisé par BONG Joon-Ho La Palme d’or a été remise par Catherine Deneuve et Alejandro González Iñárritu. GRAND PRIX ATLANTIQUE réalisé par Mati DIOP Le Grand Prix a été remis par Sylvester Stallone. PRIX DE LA MISE EN SCÈNE LE JEUNE AHMED réalisé par Jean-Pierre & Luc DARDENNE Le Prix de la Mise en Scène a été remis par Viggo Mortensen. PRIX DU JURY EX-ÆQUO LES MISÉRABLES réalisé par Ladj LY BACURAU réalisé par Kleber MENDONÇA FILHO & Juliano DORNELLES Les Prix du Jury ont été remis par Michael Moore. PRIX D’INTERPRÉTATION MASCULINE Antonio BANDERAS dans DOLOR Y GLORIA réalisé par Pedro ALMODÓVAR Le Prix d’interprétation masculine a été remis par Zhang Ziyi. PRIX D’INTERPRÉTATION FÉMININE Emily BEECHAM dans LITTLE JOE réalisé par Jessica HAUSNER Le Prix d’interprétation féminine a été remis par Reda Kateb. PRIX DU SCÉNARIO Céline SCIAMMA pour PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU Le Prix du Scénario a été remis par Gael García Bernal. MENTION SPÉCIALE Elia SULEIMAN pour IT MUST BE HEAVEN La mention spéciale a été remise par Chiara Mastroianni COURTS MÉTRAGES PALME D’OR THE DISTANCE BETWEEN US AND THE SKY réalisé par Vasilis KEKATOS MENTION SPÉCIALE DU JURY MONSTRUO DIOS réalisé par Agustina SAN MARTÍN La Palme d’or et la mention spéciale du Jury pour les Courts Métrages ont été remis par la Présidente du Jury des Courts Métrages et de la Cinéfondation, Claire Denis et par Nadine Labaki, Présidente du Jury de “Un Certain Regard’” CAMÉRA D’OR NUESTRAS MADRES réalisé par César DÍAZ présenté dans le cadre de LA SEMAINE DE LA CRITIQUE Le prix de la Caméra d’or a été remis par le Président du Jury de la Caméra d’or, Rithy Panh et par Valeria Bruni-Tedeschi. Le Prix CST de l’Artiste-Technicien 2019 est attribué à : Flora VOLPELIERE pour le montage et Julien POUPARD pour le cadre et la lumière du film de Ladj LY : LES MISÉRABLES. Voilà donc l’essentiel de ce que LECHAT pouvait vous dire sur ce 72ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE CANNES, depuis la Croisette ! Hervé David HONLA    

Lire plus
Edito

Marley d’Or 2018 : Le mécénat sur la bonne voie ?

Mais s’il faut disséquer les raisons du succès des Marley d’Or, on pourrait le subdiviser en trois points fondamentaux :

Lire plus
Edito

Chebeen: Ce n’est pas ceux qui font le vacarme qui sont bons

 Chebeen demeure aux yeux de certains, l’artiste qu’on néglige, le mal compris, le raseur des murs dans cet environnement musical où ce sont les tonneaux vides qui font beaucoup de bruits.

Lire plus
Edito

La Francophonie : Diversité culturelle et linguistique. Comment l’appréhender de nos jours ?

D’où la création de près de  300 centres de lecture et d’animation culturelle (Clac) dans 21 pays. Ce programme se veut  être un appui aux politiques nationales de  lecture.

Lire plus
X