Oumarou ZONGO (Pdt d l’ABAB) : La diaspora d’Arlon province du Luxembourg, lance ses activités
Regards

Oumarou ZONGO (Pdt d l’ABAB) : La diaspora d’Arlon province du Luxembourg, lance ses activités

Réunie au sein d’une nouvelle structure, l’ABAB entendue par l’Association des Burkinabè des Ardennes Belges (ABAB), avec comme premier Président, Oumarou ZONGO, la communauté burkinabè lancera leurs activités officielles du 24 au 25 aout 2024, par « La Nuit du Faso ». Nous avons rencontré le Président en Belgique le 18 mai 2024. Il nous présente cette nouvelle association.

 

Pouvez-vous nous présenter votre association (naissance, membres, objectifs) ?

L’Association des Burkinabè des Ardennes Belges a été créé officiellement en juillet 2023 sous l’initiative de personnes. L’ABAB compte plus de 50 membres. Les objectifs gravitent autour de l’entraide entre les membres et les ressortissants burkinabè, la promotion de la Culture burkinabè et l’intégration dans l’espace Belge.

Quelles sont les activités que vous avez déjà menées ?

En 2023, nous avons fêté avec les différentes communautés « La Nuit de la Communauté ». Nous avons également contribué à l’effort de paix en apportant notre soutien financier.

Le Président de l’ABAB, Oumarou ZONGO en compagnie de Hadjiratou Malz (Afrika Barwende festival)

Vous estimez combien de burkinabè présents au Luxembourg ?

Le nombre des burkinabè est estimé à environ 150 compatriotes.

 Quelles sont les liens que votre association possède avec les autorités de la ville ?  

Nos liens sont au bau fixe dans la mesure où la maison des Associations et Bénévolat qui relève de la commune a mis une salle à notre disposition pour nos activités culturelles.

La diaspora burkinabè est peu associée dans les activités économiques, politiques et sociales. Qu’est ce qui justifie cela ?

Oui c’est vrai, mais cela est dû aussi à un faible taux numérique des compatriotes sur le territoire. Maintenant comme le taux s’accroit nous-nous impliquons dans toutes ces structures. Cela aussi est dû à nos tâches quotidiennes comme le travail qui nous privent un peu d’être associés.

En termes d’activités socioculturelles qu’est ce qui est prévu au sein de l’ABAB ?

Le bureau de l’ABAB a pour feuille de route d’organiser chaque année, la Journée de la Femme le 8 mars, la « Nuit du Faso » du 24 au 25 aout 2024 et « La Nuit Communautaire » le 31 décembre.

Quelle pourrait être la collaboration que vous souhaitez avec mes autorités burkinabè ?  

La collaboration que nous souhaitons avec nos autorités, c’est de nous aider à faciliter les procédures administratives auprès des institutions diplomatiques (regroupement familial, octroi de visas pour les artistes et autres…)

“La promotion de la Culture burkinabè au Luxembourg fait partie de nos objectifs” Dixit Oumarou (A droite)

Le Burkina Faso traverse des moments difficiles depuis 8 ans, quel peut-être le message de l’ABAB ?

C’est un message d’encouragement et de félicitations que nous apportons à nos braves FDS et VDP qui se battent nuits et jours pour anéantir complètement le terrorisme.

Entretien réalisé par Hervé D. HONLA

X