REMAN : Veillée d’armes
Live

REMAN : Veillée d’armes

Le moment tant attendu est arrivé : le porte flambeau d’une jeunesse pleine d’espérance va pouvoir montrer de quoi il est capable demain 7 juin au stade municipal de Ouagadougou pour son premier concret géant de sa jeune carrière d’artiste musicien à peine commencée.

 

Qu’il s’agisse de son premier live ou de son premier concert dans un stade de 20 000 places, ce moment pour Reman est important pour lui. Au-delà des angoisses de promotion ou de ce fameux challenge qui consisterait à remplir le stade, le plus important pour lui, c’est de produire un bon spectacle.

A sa place, je devrais maintenant me concentrer à ma dernière répétition, au vrai filage de mon concert. La préparation de la scène et tous les accessoires indispensables qui vont avec. Surtout préparer une entrée sur scène remarquable et fantasmagorique. Car le plus important pour lui, c’est d’en mettre plein la vue et les oreilles à son public ! Surtout qu’une bonne préparation de son premier concert doit être indissociable des répétions. Plus il répètera, seul ou en groupe, plus il sera serein, performant et à l’aise au moment de jouer sur scène.

Le plus important pour lui, c’est de produire un bon spectacle.

Il faudrait qu’il pense à aller en salle de répétition tout équipé pour se mettre dans l’ambiance comme s’il était au stade avec son groupe. Répéter ce n’est pas seulement connaître les musiques de son répertoire, mais établir un programme rôdé.

Il faut que Reman et son équipe technique préparent sa setlist. C’est-à-dire les morceaux qu’il a décidé de jouer. La dresser assez tôt pour pouvoir travailler correctement les chansons à jouer au stade. Il doit aussi définir l’ordre des musiques. Il serait souhaitable qu’il évolue progressivement pour finir avec un morceau qui laissera le public sans voix et dont ils se souviendront.

 

Là où moi personnellement je suis très regardant et très critique, c’est la préparation des arrangements de musiques. Pour Reman et bien d’autres artistes, il serait utile d’adapter certains morceaux pour une session acoustique, afin de créer des dynamiques et de mettre en valeur les rythmes de la chanson. C’est là où je découvre le talent ou la médiocrité de l’artiste. Notamment sa capacité à harmoniser avec son orchestre ou sa propre chanson initiale.

J’insiste également sur le dernier filage, car pour moi, il s’agit qu’il répète en fonction de la setlist et qu’il essaye de reproduire le spectacle aux conditions réelles le jour du concert. Il doit s’essayer aux jeux de scène en tentant d’imaginer et de récréer l’interaction qu’il aura certainement avec le public.

 

REMAN prépare son véritable baptême de feu demain.

Au moment du jour de la balance, il doit exactement reconstruire ce qu’il avait établi le jour du filage. Car le filage n’est en aucun cas une balance.
Réglez les volumes et les équaliseurs pour que le son soit parfait le jour J. Maintenant, qui dit concert, dit matériel. Bien évidemment, il faudra penser à prendre tout le matériel nécessaire au spectacle. Mais il est aussi important d’anticiper, de vérifier et de prévoir du matériel de remplacement ou des accessoires au cas ou…Car il sera trop tard pour détecter une anomalie sur un matériel sur scène. Il est donc utile de faire quelques vérifications et différents changements pour s’assurer que tout sera opérationnel le jour du concert.

En plus du football ce weekend, les médias auront aussi Reman comme commentaires de l’actualité

Pour l’aspect purement technique, je parle sous le contrôle du spécialiste Cyrile Yeye d’AFRICA EVENEMENTIEL et du régisseur Issouf Balima. Ceux qui seront à la technique, doivent penser à remplacer les cordes quelques jours avant, afin qu’elles soient stables le jour J afin de s’habituer à les jouer. Car le ressenti n’est pas le même avec des cordes neuves qu’avec des cordes plus usées. Vérifier les faux contacts. Particulièrement utile en ce qui concerne les câbles comme le câble jack pour éviter les faux contacts lors du concert comme on le voit régulièrement dans nos concerts à Ouaga. Heureusement sauf au 12PCA.

Cela peut paraître anodin, mais il faut toujours vérifier les piles pour les appareils qui en utilisent, comme les guitares électro-acoustiques s’il y a aura.

 

Bref, REMAN prépare son véritable baptême de feu demain. Beaucoup vont se focaliser sur l’affluence. S’il a « rempli » le stade. Mais certains férus de la musique, vont plutôt s’attarder sur le contenu de son spectacle. C’est ce qui est important et qui fera de lui un bon artiste en live ou qu’il faudra qu’il reparte au charbon.

Toujours est-il que : un bon artiste qui aspire à faire une carrière exemplaire et productive, doit repartir toujours au charbon malgré les échecs ou les succès.

Hervé David HONLA

 

X