« DIAMANT BRUT » : Les likes et followers effarouchent la jeunesse
Zoom

« DIAMANT BRUT » : Les likes et followers effarouchent la jeunesse

La réalisatrice française Agathe Riedinger est en compétition long métrage à Cannes avec son film « DIAMANT NOIR » qui a été présenté le 15 mai. Elle s’est appesantie sur un phénomène d’actualité prôné par la jeunesse, qu’est le besoin de reconnaissance, le désir d’abondance et bien-sûr la célébrité.

 

La jeune réalisatrice Agathe Riedinger

Être célèbre de nos jours, est une quête de gloire notamment vouloir des choses qu’on n’arrive pas à s’avouer en vrai. C’est ce que « Diamant Brut » relate dans son scénario. Premier film en compétition officielle projeté lors de cette 77è édition ici à Cannes, les cinéphiles n’ont pas marchandé leur participation pour le voir.

Ce film décrypte le portrait caractériel d’une jeune marseillaise dont son rêve ultime est de voir son succès éclore en participant à des téléréalités. Prénommée Liane, la jeune fille de 19 ans incarnée par Malou Khebizi réside en France à Frégus avec sa mère dans un appartement de fortune. Toujours entourée d’une bande copine, elles rêvent toutes du jackpot en termes de célébrité et d’argent. Elles modifient leur physique pour ressembler soit à leurs idoles ou cherchent à se faire remarquer par des agences de castings. Elles prennent au quotidien en otage leur téléphone portable en s’abonnant sur toutes les plateformes pour devenir influenceuses de renom.

L’actrice principale, Malou Khebizi

Loin des réalités familiales et des dogmes de la société commode, la réalisatrice de 39 ans a voulu porter sur le grand écran cette autre facette de la société vue par les jeunes d’aujourd’hui de part le monde (USA, Asie, Océanie, Europe, Afrique). L’école, la famille ou l’église n’ont plus d’importance à leurs yeux. Selon elles, c’est du « has-been », c’est démodé. Aujourd’hui, c’est la ruée des likes, des followers et des partages.

L’équipe du film composée de: Idir Azougli, Andréa Bescond, Léa Gorla, Ashley Romano, Agathe Riedinger, Malou Khebizi, Kilia Fernane et Alexandra Noisier

Ce film relate de façon dépouillée, l’abandon du rôle et du poids des parents dans une famille. Surtout dans une famille monoparentale où la fille surtout grandit aux contacts de ses semblables dans la rue, à l’école ou au quartier. La mère elle-même ne donnant pas l’exemple, subit bien-sûr les frasques répétées de sa fille.

Hervé David HONLA  

Leave feedback about this

X