“Engagement cinématographique à Kouila : Succès de la 10e édition”
Potins Regards Zoom

“Engagement cinématographique à Kouila : Succès de la 10e édition”

Kouila, le 5 mai 2024 – La 10e édition du Festival Ciné-village de Kouila a connu un succès éclatant, attirant une participation massive de la population locale. Depuis son inauguration le 1er mai dernier, l’événement a captivé un public diversifié, réaffirmant ainsi l’intérêt grandissant pour le cinéma engagé au sein de la communauté.

Les projections de courts métrages ont été au cœur de l’événement, abordant des thèmes profonds et actuels tels que les violences conjugales, le poids des traditions, les violences basées sur le genre et la manipulation. Ces sujets ont suscité un calme respectueux parmi les spectateurs, illustrant l’impact du cinéma comme catalyseur de réflexion et de discussion. Ouedraogo Dieudonné, présent lors du festival, a souligné l’urgence de mettre fin à des pratiques néfastes telles que l’excision et le mariage précoce, plaidant ainsi en faveur du progrès social et de l’égalité des genres.

DJELLA Anastasie, une habitante de Kouila,

 

Parmi les festivaliers, DJELLA Anestasie, une habitante de Kouila, a exprimé son soutien à l’autonomisation des femmes, dénonçant les attitudes restrictives illustrées dans certains films. Elle a affirmé la nécessité pour les femmes d’être libres de poursuivre leurs aspirations professionnelles et de contribuer pleinement au développement de leur foyer.

 

Le succès des projections a été rendu possible grâce à un partenariat fructueux entre les organisateurs du festival et le Cinéma Numérique Ambulant (CNA). Le CNA, fondé en 2001, s’engage à promouvoir le cinéma africain en reflétant les réalités et les défis auxquels sont confrontés les peuples africains. Son coordonnateur, Wend-lassida Ouedraogo, a souligné l’importance de cet événement dans le cadre de la diffusion et de la valorisation du cinéma africain dans toute sa diversité.

Wend-lassida Ouedraogo, coordonnateur du Cinéma Numérique Ambulant au micro.

 

La soirée s’est également enrichie de performances artistiques locales, mettant en lumière le talent et la créativité des artistes de Kouila. La chanteuse Natou Bas-widga a clôturé l’événement en enflammant la scène et en ravissant le public avec sa voix captivante.

La 10e édition du Festival Ciné-village de Kouila a ainsi marqué les esprits, confirmant son rôle essentiel dans la promotion du dialogue interculturel, de la réflexion sociale et de la mobilisation communautaire.

 

Fofana Souleymane ( collaborateur )

X