SNC 2024 : 27 acteurs de la culture honorés
Tapis Rouge

SNC 2024 : 27 acteurs de la culture honorés

Lors de la 21e édition de la Semaine Nationale de la Culture (SNC) à la Maison de la Culture Mgr Anselme Titianma Sanon de Bobo-Dioulasso, vingt-sept acteurs de la culture burkinabè et nigérienne ont été honorés pour leur contribution exceptionnelle à la promotion du patrimoine culturel.

 

 

L’État burkinabè a exprimé sa reconnaissance envers ces individus qui se sont distingués par leur passion et leur dévouement envers la culture. Ces 27 récipiendaires ont été décorés lors d’une cérémonie mémorable le vendredi 3 mai 2024. Une mention spéciale a été accordée au Ministre nigérien de la Culture, Abdourahamane Amadou, qui a été élevé au rang exceptionnel d’Officier de l’ordre de l’Etalon. De même, le parrain artistique de cette édition, Cheick Tidiane Seck, a été honoré en étant élevé au grade de Chevalier de l’ordre du mérite, de la Communication, des Arts et des Lettres. Les hommes d’affaires Lassiné Diawara et Alassane Siénou, anciens parrains de la SNC, ont également été distingués en tant que Chevaliers de l’ordre du mérite.

 

Léonce Ki, secrétaire exécutif de l’Association pour la sauvegarde des masques

 

Parmi les autres lauréats figuraient des personnalités éminentes telles que : la sociologue et activiste des droits humains Bintou Diallo, Honoré Bambara, promoteur de Miss Universités, Léonce Ki, secrétaire exécutif de l’Association pour la sauvegarde des masques, ainsi que le comédien Souleymane Koumaré alias “Souleymane.BF” de la série à succès “Les Bobodioufs“.

 

Dans son discours, le Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Rimtalaba Jean Emmanuel Ouédraogo, a exhorté les récipiendaires à demeurer des modèles en incarnant les valeurs de probité et de sacrifice pour la nation. Il a également salué les acteurs et partenaires qui accompagnent l’État burkinabè, soulignant leur contribution à la construction d’une société de paix et de développement durable. En réponse, Alassane Siénou a souligné l’importance du soutien des acteurs économiques à la culture, affirmant que ces décorations sont un honneur pour tous ceux qui travaillent pour le rayonnement du patrimoine culturel. Il a réaffirmé l’engagement de tous les acteurs à faire de la culture un moteur de progrès et de rayonnement pour le pays.

Honoré Bambara, promoteur de Miss Universités

 

Cette cérémonie de décoration a ainsi mis en lumière l’importance cruciale de la culture dans la construction d’une société épanouie et résiliente, tout en honorant ceux qui la portent avec passion et dévouement.

N’douonmou Aïda

 

 

 

 

X