“Festival Ciné-Village de Kuila : 10e édition sous le signe de la culture locale”
Potins Regards Zoom

“Festival Ciné-Village de Kuila : 10e édition sous le signe de la culture locale”

Le village de Kuila, situé à seulement 40 km au nord de Ouagadougou, s’illumine à l’occasion de la 10e édition du Festival Ciné-Village de Kuila, qui se déroulera du 1er au 5 mai 2024. Initié par l’ingénieur du son Bertrand Ilboudo, ce festival est devenu un événement incontournable dans le paysage culturel du Burkina Faso.

L’objectif principal de cet événement est de promouvoir les valeurs endogènes à travers le cinéma, tout en animant la vie des habitants de Kuila et des environs. Le festival vise également à éduquer les enfants par le biais du cinéma, à favoriser les retrouvailles entre les habitants du village dispersés dans d’autres régions du pays, et à renforcer la cohésion au sein de la jeunesse locale.

Ce qui rend ce festival unique, c’est son engagement envers la culture locale. Depuis sa création, le comité d’organisation est entièrement composé de ressortissants du village, ce qui témoigne de son attachement aux valeurs endogènes.

 

Pour la 10e édition, le président de l’association ciné-village du Burkina, Jean Bernard Ilboudo, exprime sa satisfaction quant à la présence du promoteur lui-même, Bertrand Ilboudo, et à la résolution des préoccupations qui ont entravé le succès des éditions précédentes. La mobilisation des partenaires autour de l’événement a été particulièrement soulignée.

Le programme d’activités est riche et varié, avec des projections cinématographiques chaque soir, une foire locale, des expositions de ventes sous des tentes faites localement, un espace pour enfants, une compétition de pétanque, et bien plus encore.

Allocution du Naaba Kango de Kuila.

 

La soirée d’ouverture a été marquée par une affluence massive, avec des prestations de marionnettes et d’artistes, ainsi qu’une projection de films de sensibilisation sur des sujets importants pour la communauté, tels que la sexualité des jeunes filles.

 

Cette année, le festival met en lumière le rôle essentiel de la femme rurale dans le développement local, à travers le thème “cinéma et apport de la femme rurale au développement local”.

Rituel du Naaba Kango de Kuila qui a la daba accroché au coup et le promoteur Bertrand ILBOUDO qui tient la calebasses.

 

Le parrain artistique de cette édition, Jean-Mari Nabi, a salué le courage du comité d’organisation pour avoir maintenu l’événement malgré les difficultés rencontrées, et a exprimé ses vœux de succès pour cette édition et les futures.

 

Jean-Marie Nabi dit Zopito, parrain artistique de la 10e édition.

 

Sous le regard bienveillant du chef de Kuila, sa majesté le Naaba Kango de Kuila, la soirée d’ouverture s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse, en présence de personnalités culturelles telles que la maquilleuse professionnelle Françoise Sedego et le duo humoristique gombo.com.

 

Le Festival Ciné-Village de Kuila continue ainsi de briller comme un phare de la culture burkinabè, célébrant le cinéma et les traditions locales dans un esprit de partage et de convivialité.

 

Fofana Souleymane (collaborateur)

X