Valorisation des Œuvres Culturelles : Les journalistes s’imprègnent des codes
Potins

Valorisation des Œuvres Culturelles : Les journalistes s’imprègnent des codes

 

Du 28 au 30 mars 2024, la salle de conférence du Liptako Gourma a été le théâtre d’une formation ambitieuse visant à renforcer les compétences des acteurs des médias dans la compréhension et la promotion des œuvres littéraires, artistiques et vestimentaires au Burkina Faso.

Organisée par le Ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCCAT), en collaboration avec Genesis/Grand Auteurs et l’association YELBA, cette initiative marque un engagement fort envers la diversité culturelle du pays. L’objectif principal de cette formation était de permettre aux journalistes culturels et aux animateurs radio et télévision d’améliorer la qualité de leurs reportages et articles en enrichissant leur compréhension du patrimoine culturel et des expressions artistiques locales.

 

L’importance de cette initiative découle d’une reconnaissance claire : le rôle des médias dans la promotion et la préservation de la culture est primordial. Le premier jour de la formation a été marqué par des sessions captivantes animées par des experts de renom. Georges DUA a initié les participants à l’histoire et aux discours de la mode vestimentaire, soulignant l’importance symbolique des couleurs et introduisant le vocabulaire technique essentiel. La deuxième journée a vu l’intervention de Motard Sanfo, qui a partagé des stratégies efficaces pour promouvoir le riche patrimoine culturel du Burkina Faso.

Georges DUA

Dr Dramane KONATE, éminent écrivain et Secrétaire Exécutif du groupe GENESIS, a illuminé l’auditoire avec ses connaissances approfondies sur les bases éditoriales. Le troisième jour a été une véritable célébration de l’expérience, avec Baba HAMA, ancien Ministre de la Culture journaliste respecté, partageant ses perspectives uniques sur le rôle des médias dans la valorisation de la Culture, des Arts et du Tourisme dans le pays.

Baba HAMA, ancien Ministre de la Culture

 

Les interventions de Martin Zongo sur le panorama des arts du spectacle, d’ABRAHAM Bayili sur la critique cinématographique, et de Youssef Ouédraogo sur le journalisme culturel ont également enrichi le dialogue et élargi les horizons des participants. Cette formation représente bien plus qu’une simple transmission de connaissances ; elle incarne un engagement profond envers la richesse culturelle du Burkina Faso et le rôle crucial des médias dans sa promotion et sa préservation.

Youssef OUEDRAOGO et Alassane Kere, l’une des chevilles ouvrières de cette formation

 

En renforçant les compétences des acteurs des médias, elle ouvre la voie à une couverture plus nuancée et informée des événements culturels, renforçant ainsi le rayonnement international du pays et stimulant le secteur du tourisme.

N’douonmou Aïda

Leave feedback about this

X