Regards

SAM TELECOM renforce les capacités des jeunes

SAM Telecom a tenu le jeudi 28 mars 2024, une formation sur le renforcement des capacités en réparation de téléphones portables. Cette formation s’est tenue au bonheur ville de Ouagadougou, local de ladite entreprise.

 

Comme à son habitude, l’entreprise SAM TELECOM tient des formations de renforcement des capacités de réparation de téléphones chaque fin de mois. Ces différentes formations sont dispensées à l’endroit des jeunes réparateurs de téléphone portable de Ouagadougou ainsi qu’à toutes les localités environnantes de la capitale. Nombreux sont ces jeunes qui y participent de façon studieuse.

Pour ce mois de mars, une dizaine de jeunes réparateurs se sont inscrits pour ladite formation. Ainsi durant trois jours, certains vont s’initier tandis qu’autres renforceront leur savoir-faire. Ceci avec des appareils de dernière génération. Cette présente formation va durer 72h, et selon un des moniteurs, SANA ABDOUL SALAM, il y’aura deux phases essentielles dans cette formation. Il s’agit de la théorique qui va consister à prendre connaissance du matériel nécessaire à la répartition. Aussi dans cette phase, le moniteur va montrer aux apprenants comment diagnostiquer un mal dès le premier contact avec un appareil téléphone. La seconde phase est celle de la pratique. A ce niveau, les apprenants vont rentrer en contact avec tout le matériel de réparation. Ils vont de ce fait, apprendre à réglementer les appareils pour ne pas le plomber.

SANA ABDOUL SALAM, Formateur

 

Au-delà de la formation dans la répartition, c’était aussi le lieu pour les formateurs d’instruire aux apprenants le comportement à avoir dans le domaine de la répartition. Mais aussi un bon comportement vis-à-vis des clients. Il a été dit au cours de cette formation, qu’en tant que réparateur de téléphone portable, il est important d’être spécialiste pour un type de téléphone ce qui va éviter de cacophonie.

 

Le formateur SANA a confié pour terminer, qu’il espère qu’au bout de ces trois jours d’apprentissage, les apprenants pourront d’abord retenir l’essentiel afin de mettre en application plus tard. Il espère également qu’à travers toutes ces formations, que naissent des astres dans le domaine de la répartition de téléphone au Burkina. Car c’est un métier d’avenir et porteur.

NAGALO A. Renaud

Quitter la version mobile