Ladies

SOUTENANCE DE FIN DE CYCLE : Mme Ramata HONLA/NACANABO décrypte le projet DWDM de la SONABEL.

Pour sa soutenance de fin de cycle, madame Ramata HONLA/NACANABO s’est penchée sur le thème « L’ETUDE DE L’EXTENTION DU RESEAU DWDM DE LA SONABEL A KOUDOUGOU . Cette soutenance s’est tenue le samedi 17 février à l’Institut Supérieur de Technologie (IST) Campus Ouaga 2000. Elle a obtenu à l’unanimité la brillante note du jury de 17/20 !

Madame Ramata HONLA/NACANABO

 

Pour l’occasion famille et amis étaient présents. Le document de rapport proposé est un document de 41 pages divisé en deux grandes parties dont quatre chapitres. Ainsi l’étudiante dans la première partie, a traité deux chapitres dont le premier a présenté la Société Nationale Burkinabè d’Electricité (SONABEL), structure dans laquelle l’étudiante a fait le stage. Le deuxième chapitre a abordé les généralités sur la fibre optique.

La deuxième partie du rapport a également traité de deux chapitres. En chapitre premier, il a été question de l’analyse proprement dite de l’extension du réseau DWDM de la SONABEL de Koudougou. Quant au dernier chapitre, lui vient faire un bilan du stage. Avant de permettre à l’Étudiant de s’exprimer, le jury composé de quatre personnes, a examiné le document afin de déceler toute forme de plagiat. Au final le document a été validé et jugé authentique.

 

Pour mieux comprendre, le thème exposé par l’étudiante, Mme HONLA a fait une analyse profonde sur l’utilisation de la fibre optique de la SONABEL. En effet, cette fibre était destinée à l’utilisation exclusive de la société d’électricité. Avec le temps, la société d’Electricité a réalisé une sous-utilisation de la quantité qu’elle avait. Elle a décidé donc de distribuer le reste afin de faire du profit.

 

C’est fort de tout cela que le projet d’extension est né. Ce projet relie donc plusieurs villes du BURKINA et continue son extension. Déjà 13 villes du Burkina sont reliées et Koudougou fera la 14ème. En langage technique la SONABEL a pour mission de distribuer uniquement l’Electricité, et le DWBM est un multiplexage. La SONABEL a introduit la fibre 24 brainch à sa disposition et elle n’utilise que 4, pour sa consommation interne, ce qui fait donc une sous-utilisation. C’est dans ce sens qu’elle décide de faire du profit en donnant les 20 restants. Elle envisage donner cette fibre partout où il y’a l’Electricité. C’est donc cette étude que l’étudiante a réalisé à travers ce rapport, tout en développant le mécanisme d’extension.

Désormais, spécialiste en fibre optique

 

Elle réussira avec brio sa soutenance avec une note attribuée à l’unanimité par jury de 17/20. Après son exposé, elle s’est exprimée au micro de votre magasine. Heureuse d’être enfin soulagé d’avoir réussi, elle n’a pas caché sa joie d’avoir pu finir ledit rapport. Avouant néanmoins qu’en qualité de femme au foyer, ce n’était pas une tâche aisée. Aussi bien pendant le stage, qu’à la rédaction du rapport, mais elle a réussi cela grâce à leur soutien.

NAGALO A Renaud

Quitter la version mobile