Regards Zoom

“RIPO 2024 : Ouagadougou célèbre l’art africain”*

Le ministre d’État, Jean Emmanuel OUEDRAOGO, a officiellement lancé la 5e édition des RIPO, marquant ainsi le début d’une semaine dédiée à l’art et à la culture à Ouagadougou. Cet événement majeur, présidé par le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme, a rassemblé une multitude de personnalités venues célébrer la diversité artistique et culturelle, le mardi 13 février 2024, au siège du RIPO.

Sous le thème “Trait-D’union : Territoires et Défis Contemporains du vivre ensemble”, cette édition promet une immersion au cœur des enjeux actuels du vivre ensemble à travers les œuvres de nombreux artistes issus de divers horizons, tels que le Burkina Faso, le Mali, la RDC Congo, la Côte d’Ivoire, et bien d’autres encore.

Le ministre d’État, Jean Emmanuel OUEDRAOGO

Au programme, des expositions d’œuvres locales et internationales, des ateliers, des tables rondes, des conférences, des espaces d’échanges commerciaux, des animations culturelles, et la nuit des partenaires, offriront aux visiteurs une expérience artistique riche et variée.

 

Dans son discours, Suzanne SONGA, promotrice des RIPO au nom de l’Association pour la promotion des Arts Plastiques du Burkina Faso, a souligné le défi que représente cette édition face à l’insécurité qui sévit dans le pays. Elle a également exprimé sa gratitude envers le ministère de la Culture, les partenaires et tous ceux qui soutiennent cet événement depuis ses débuts.

Suzanne SONGA, promotrice des RIPO

 

Cette 5e édition mobilise un collectif de 40 artistes originaires de 21 pays, démontrant ainsi la portée internationale et l’ampleur de cet événement majeur pour les arts visuels africains.

En réponse, le ministre Jean Emmanuel OUEDRAOGO a exprimé son honneur de participer à cet événement culturel d’envergure, saluant l’initiative de Suzanne SONGA et de son association pour avoir créé un tel cadre propice à l’épanouissement artistique et culturel au Burkina Faso.

La cérémonie s’est conclue par la visite guidée d’une exposition vernissage sur le site des RIPO, suivie d’un cocktail, marquant ainsi le début d’une semaine d’échanges, de partage et de célébration de l’art sous toutes ses formes au cœur de Ouagadougou.

 

Gisèle Belem

Quitter la version mobile