SAM TELECOM : « Le métier de réparateur de téléphone est très rentable ! »
Regards

SAM TELECOM : « Le métier de réparateur de téléphone est très rentable ! »

Votre magazine s’est rendu au siège de l’entreprise SAM TELECOM le vendredi 2 février 2024 afin de s’entretenir avec le PDG de la boîte. Ce dernier a accepté de nous parler de lui et de son entreprise. Lisez plutôt cet entretien exclusif.

SAM Hermann Wend-Nongue, PDG de SAM TELECOM

 

– Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Mon nom est SAM Hermann Wend-nongue, je suis homme d’affaire et vendeur d’accessoires détachées de téléphones. Je suis le PDG de l’entreprise SAM TELECOM.

– Comment la passion du téléphone est née en vous ?

Il faut savoir que moi-même j’ai commencé en 2012 à vendre des pièces de réparation des téléphones. A cette époque, j’avais remarqué que chaque jour un client avait des difficultés avec son téléphone et il fallait bricoler pour le remettre à jour. Moi qui ne connaissais rien dans la répartition, j’apprenais aux côtés d’un ainé moyennant une modique somme. C’est ainsi que je me suis totalement lancé dans la réparation et la vente des accessoires de téléphone. Je me suis ensuite intéressé aux appareils pour pouvoir bien les connaître et réparer. C’est de là que tout est parti pour arriver où j’en suis.

– Quel est l’état de lieu de ce métier de réparateur de téléphone au Burkina ?

Pour être sincère ; le niveau de connaissance des réparateurs de téléphone est moins élevé ! Les réparateurs refusent de se former et d’utiliser les machines nécessaires de pointes pour la réparation. En gros c’est une méconnaissance totale du métier. Ils ne s’adaptent pas à leur temps et aux nouvelles méthodes. Pourtant ; la technologie avance vite à travers la planète.

– Peut-on vraiment vivre de ce métier ?

Oui bien-sûr et de la plus belle des manières d’ailleurs. Ce métier nourrit parfaitement son Homme. Il faut juste être un professionnel dans ton domaine. Il faut prendre très au sérieux son travail, se former bien, attire la clientèle et te donne beaucoup plus de crédibilité. Il faut surtout se recycler pour avoir le niveau nécessaire.

– Présentez-nous votre structure SAM TELECOM ?

Sam Telecom est en vrai, une entreprise de ventes d’accessoires de téléphones de pièces de rechanges de réparation téléphonique, de machines de réparation des téléphones. Tout dernièrement, nous avons ouvert un volet formation en réparation de téléphone. Mais nous avons commencé par la vente d’accessoires et de pièces de téléphone et des machines.

– Quelle formation donnez-vous aux jeunes ?

A SAM TELECOM, la formation se fait sur la répartition et sur l’utilisation des machines de répartition afin que l’apprenant puisse mieux apprendre et comprendre.

– Comment fait-on pour y participer ?

C’est très simple pour participer à la formation. Généralement nous faisons les formations deux fois dans le mois. Mais nous lançons d’abord la formation sur les réseaux sociaux en l’occurrence Facebook sur notre page officielle. Ceux qui sont intéressés nous contactent et on s’entend sur les modalités de payement.

Remise des attestations de fin de formation

 

– Comment se déroule les sections de formations ?

Nous évaluons les apprenants qui s’inscrivent à notre formation. Nous avons donc trois catégories d’apprenants et donc trois sections. Il y’a ceux qui n’ont aucune notion dans la réparation, ceux qui s’y essayent et qui veulent se perfectionner. Enfin il y a ceux qui sont professionnels et qui souhaitent se recycler en permanence. La formation que nous faisons est bien articulée autour de plusieurs modules, notamment la motivation personnelle, ensuite la théorie c’est-à-dire ; tout ce qui est langage attrayant à la réparation et aux machines. Enfin, Il y a la pratique qui occupe pratiquement 90% de la formation qui se déroule généralement sur quatre (4) jours. Il faut noter que nous prenons 25 personnes par formation sans aucune distinction.

– Quels sont les prix ?

Pour cette année, les prix sont passés à soixante milles franc (60.000 FCFA). Mais au regard des nouveaux matériels de formation que nous avons acquis, nous prévoyons une augmentation du prix de la formation. Mais cela va se faire avec le temps.

– A l’issue de la formation, que pouvons-nous attendre de lui ?

A la sortie de la formation, nous faisons ce qu’on appelle « un suivi sur l’apprenant » et ce pendant un mois. Nous créons de ce fait un groupe WhatsApp dans lequel on insère tous les apprenants. Ceux qui auront des difficultés pendant les un mois, vont les exposer dans le groupe et ensemble nous trouverons des solutions. C’est une manière de les aider.

Les apprenants à la formation au siège de SAM TELECOM

 

– Un message de fin pour la jeunesse

Elle doit savoir que chaque chose à son temps. Nous devons donc nous adapter à notre temps afin de pouvoir réaliser beaucoup de choses. La formation est à la base de toute réussite. Aux lecteurs intéressés par la formation qu’ils n’hésitent pas à prendre contact avec SAM TELECOM, car ils y trouveront la solution (+226 79 24 56 18/ 70 09 96 42/ 76 17 17 89)

NAGALO A. Renaud

X