Clap de fin pour la 12e édition du FIDO 2024
Ladies Zoom

Clap de fin pour la 12e édition du FIDO 2024

La 12e édition du Festival International de Danse de Ouagadougou (FIDO) a pris fin le samedi 27 janvier 2024, au CDC la Termitière, situé à Samandin. Sous le thème captivant de “IDENTITÉ”, cet événement annuel a réuni des artistes et des passionnés de la danse venant du monde entier, avec le Brésil en tant que pays invité d’honneur.

Pendant une semaine, la ville de Ouagadougou a vibré au rythme de la danse à travers quatre sites principaux : le CDC la Termitière pour les spectacles, le Grin des Arts pour les Master-classes, et le centre Yam Ni Yam K à Kamsonghin, qui a servi de village du festival.

La cérémonie de clôture a été marquée par une reconnaissance profonde envers la promotrice du festival, Irène Tassembedo, ainsi que envers le peuple burkinabé pour son accueil chaleureux. La directrice artistique du FIDO, Irène Tassembedo, a exprimé sa gratitude envers tous les festivaliers venus de divers horizons, l’équipe du FIDO, les partenaires et tous ceux qui ont contribué au succès de cet événement culturel majeur.

Un moment fort de la soirée a été la présentation du nouveau spectacle de la compagnie de danse d’Irène Tassembedo, intitulé “Des Espoirs”. Cette performance poignante explore les réalités complexes de la jeunesse du Sahel, oscillant entre espoir et désespoir dans un monde marqué par des crises multiples et l’obscurantisme. À travers la danse, Tassembedo souligne la puissante énergie de la jeunesse sahélienne, son désir ardent de changement et ses luttes contre les poids et les entraves qui les entravent.

En évoquant les défis auxquels est confrontée la jeunesse africaine, Tassembedo invite à une réflexion profonde sur la dualité entre espoir et désespoir qui habite chacun de nous, mais qui est particulièrement exacerbée pour les jeunes de la région sahélienne. Avec une équipe de jeunes danseurs interprètes venus du Niger, du Mali et de la Côte d’Ivoire, “Des Espoirs” offre une expérience immersive unique, captivante et émotionnellement chargée.

 

Alors que les rideaux se ferment sur cette édition mémorable du FIDO, les regards se tournent déjà vers l’avenir, avec impatience et anticipation, pour la 13e édition prévue en 2025.

N’DOUONMOU AÏDA

GISÈLE BELEM 

X