Un Nouveau Chapitre Cinématographique Dévoilé : Lancement de la 2e Édition du Projet “Deux Meilleurs Scénarios de Court Métrage”
Regards VIP

Un Nouveau Chapitre Cinématographique Dévoilé : Lancement de la 2e Édition du Projet “Deux Meilleurs Scénarios de Court Métrage”

Le jeudi 18 janvier 2024 a marqué un moment clé pour le cinéma burkinabè, avec le lancement officiel de la 2e édition du projet “Deux Meilleurs Scénarios de Court Métrage” au Ciné Burkina. Les promoteurs de cette initiative, Films 21, l’Association Cinéma et développement (ACD), et leurs partenaires, ont pris la parole devant la presse nationale, réaffirmant leur engagement à revitaliser le paysage cinématographique du Burkina Faso.

La genèse de ce projet découle du constat alarmant des défis entravant le cinéma burkinabè au cours des dernières décennies, notamment le manque d’opportunités pour les jeunes auteurs. La première édition, couronnée de succès, a servi de catalyseur, incitant les organisateurs à renouveler leur engagement pour la deuxième session, prévue début 2024.

 

Selon Adama Rouamba, la vision derrière ce projet est profondément ancrée dans la volonté de raviver un cinéma burkinabè historiquement riche mais en proie à des défis non résolus.

Adama Rouamba, réalisateur burkinabè

 

La première édition a produit deux scénarios primés, dont “LE BOTANISTE” de Floriane Zoundi, un court métrage acclamé pour son exploration de la résilience face à l’adversité. Sous la direction artistique de Monsieur Adama Roamba, le processus de création a abouti à un film de qualité, récompensé au Burkina Faso, en Afrique, et au-delà.

 

Les succès internationaux de “LE BOTANISTE” au 28e FESPACO et au Festival Vues D’Afrique à Montréal en 2023 ont propulsé Floriane Zoundi sur la scène mondiale, remportant des prix prestigieux et confirmant la qualité exceptionnelle du film.

La deuxième édition du projet, annoncée pour 2024, promet de mettre l’accent sur les scénarios liés aux engagements citoyens et communautaires, tout en continuant à soutenir les jeunes talents. Les promoteurs aspirent à faire de ce projet une vitrine mondiale pour les sponsors et les professionnels, soulignant le potentiel du cinéma burkinabè comme agent de paix et de solidarité.

Le projet “Deux Meilleurs Scénarios de Court Métrage” se positionne comme un catalyseur essentiel pour l’enrichissement culturel du Burkina Faso. En soutenant cette deuxième édition, les bailleurs, professionnels, et amis du septième art ont l’opportunité de participer activement à la croissance continue de l’industrie cinématographique burkinabè, contribuant ainsi à l’épanouissement culturel du pays.

N’DOUONMOU AÏDA 

 

X