La Nuit d’Impact au Burkina Faso : Célébration des Acteurs et Professionnels des Métiers
Regards Zoom

La Nuit d’Impact au Burkina Faso : Célébration des Acteurs et Professionnels des Métiers

Le jeudi 11 janvier 2024, le Centre National des Arts, du Spectacle et de l’ Audiovisuelle (CENASA) s’est illuminé de l’éclat des métiers, accueillant la Nuit d’Impact, une cérémonie qui a débuté à 19h pour célébrer  les artisans et professionnels qui contribuent au tissu social et économique du Burkina Faso. Malgré un départ décalé à 20h30, l’événement a offert une tribune d’inspiration et de reconnaissance.

Dans son discours inaugural, Sandrine Konaté, promotrice de la cérémonie, a souligné la nécessité de valoriser tous les métiers, qu’ils soient formels, informels, administratifs, ou techniques. Elle a mis en avant le programme hebdomadaire “PETITS PAS GRANDE MARCHE”, lancé en 2021, qui explore des métiers moins connus mais ayant un impact significatif sur la société et l’économie. Cette initiative vise à élargir les horizons des jeunes en mettant en lumière la diversité des voies professionnelles.

Sandrine Konaté, promotrice de la cérémonie

 

La deuxième saison de l’émission a été marquée par des résultats concrets, dont la réduction de l’afflux aux concours de l’administration publique. La sensibilisation au respect de tous les métiers a été un objectif clé, démontrant que chaque profession, qu’elle soit dans l’ombre ou sous les projecteurs, contribue au développement du Burkina Faso.

L’année 2023 a été caractérisée par une forte impulsion dans le volet formation, avec près de 50 professionnels et jeunes formés à l’éducation financière, en partenariat avec la Banque Commerciale du Burkina (BCB) et le soutien technique du Fonds National de Financement de l’Industrie (FONAFI).

Le volet économique n’est pas en reste, avec la formalisation d’entreprises, l’ouverture de comptes bancaires, et un suivi en cours pour étendre l’impact à une plus grande échelle. Les résultats sont tangibles, avec une augmentation des commandes et des clients pour les professionnels visités.

 

La Nuit d’Impact a également accordé une attention particulière aux métiers de la culture et du spectacle, sensibilisant sur l’importance de respecter ces professions souvent méconnues. Les formations certifiantes, les visites dans cinq villes du Burkina, et la création d’un réseau professionnel sur WhatsApp ont renforcé la cohésion sociale et le partage d’expériences.

 

La cérémonie a été parrainée par Bassolma Bazié, dont le représentant a salué l’ardeur au travail et la détermination du peuple burkinabé. Malgré les défis économiques, l’encouragement à persévérer et à maintenir le sens du patriotisme a été souligné.

Le représentant du Ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi, Boubacar Savadogo, a exprimé son soutien en tant que parrain, incitant les jeunes à entreprendre et à contribuer au développement du Burkina Faso.

 

La Nuit d’Impact a été conclue par la remise d’attestations de reconnaissance, symbolisant le respect et la valorisation des métiers. Au-delà d’une simple cérémonie, cet événement s’est révélé être une initiative dynamique, contribuant de manière significative au développement économique et social du Burkina Faso.

 

N’douonmou Aïda

X