“Harmonie dans la Diversité: Dialogues de Corps 2023, Entre Affirmation et Révolution Artistique”
Regards VIP Zoom

“Harmonie dans la Diversité: Dialogues de Corps 2023, Entre Affirmation et Révolution Artistique”

La 14e édition de Dialogues de Corps, qui s’est déroulée du 9 au 16 décembre 2023 à Ouagadougou, a offert une plateforme exceptionnelle mettant en lumière des créations artistiques engagées. Parmi ces œuvres, deux spectacles ont particulièrement captivé le public, révélant des histoires uniques et puissantes.

Au cœur de cette manifestation artistique, la Compagnie FIENTAN a brillé avec son spectacle “Adepte de mon ÊTRE”. Sous la direction de Yaya Sanou, danseur chorégraphe et directeur artistique, la compagnie a présenté une performance saisissante mettant en scène six danseurs sourds. Cette création novatrice transcende les barrières de la communication, démontrant que la danse peut être une voie d’expression universelle.

Ce spectacle, lauréat en danse de création aux IXes Jeux de la Francophonie à Kinshasa, explore la vie sociale des personnes vivant avec un handicap. Les danseurs, victimes de stigmatisation, ont décidé de se révolter et de revendiquer un monde plus équitable. Les mouvements énergiques, la précision de la gestique, et la dynamique du puzzle qui se rassemble illustrent la lutte contre les stéréotypes. “Adepte de mon ÊTRE” est bien plus qu’une performance artistique ; c’est un plaidoyer vibrant pour l’inclusion et l’équité.

La Compagnie FIENTAN, en tant qu’association à but non lucratif, s’engage à encadrer culturellement les personnes handicapées. Le spectacle, créé en collaboration avec des jeunes handicapés au cours des huit dernières années, exprime leur réalité quotidienne et leur volonté de reprendre leur place dans la société à travers la danse. Yaya Sanou souligne l’importance de participer à des événements tels que Dialogues de Corps pour changer le regard stigmatisant porté sur les personnes handicapées.

 

Yaya Sanou, danseur chorégraphe et directeur artistique de la compagnie FIENTAN

 

Un autre moment fort de cette édition a été le spectacle “GBÈ Miton” de Carmelita Siwa, chorégraphe et danseuse. À travers des gestuelles structurées, le spectacle explore la quête de pouvoir des danseurs, soulignant les défis en l’absence de politique culturelle dans certains pays, comme le Bénin.

Carmelita Siwa aborde courageusement la question taboue de la sexualité et l’affirmation de soi face aux stéréotypes, offrant une réflexion percutante sur la place des femmes dans les arts, en particulier au Bénin et en Afrique. Inspirée de ses propres expériences et recherches, elle exprime fièrement sa contribution à la représentation féminine dans le domaine artistique.

Salia Sanou, Directeur du CDC la Termitière, partage son enthousiasme quant à l’impact marquant de la semaine, rythmée par une moyenne de quatre spectacles par soir. Le festival a réuni environ 150 artistes de près de 10 pays, offrant une diversité de propositions artistiques et abordant des thèmes variés.

Salia Sanou, Directeur du CDC la Termitière

Malgré les défis actuels, Salia Sanou souligne le rôle crucial de l’art et de la culture pour instaurer l’harmonie dans la société. Il insiste sur le pouvoir de la culture pour maintenir l’espoir, soulignant que lorsque tout est perdu, la culture demeure une précieuse ressource.

 

Dialogues de Corps 2023 a été bien plus qu’un festival de danse. C’était une célébration de la diversité, de l’inclusion, et du pouvoir transformateur de l’art. Les spectacles “Adepte de mon ÊTRE” et “GBÈ Miton” resteront gravés dans les mémoires comme des témoignages poignants de la résilience humaine et de la capacité de la danse à transcender les frontières.

N’DOUONMOU AÏDA 

X