TIKEN JAH FAKOLY : Un Concert Engagé pour la Conscience Africaine
Tapis Rouge VIP

TIKEN JAH FAKOLY : Un Concert Engagé pour la Conscience Africaine

Dans la soirée du 22 décembre 2023, le célèbre artiste reggae TIKEN JAH FAKOLY a offert un concert mémorable au stade municipal de Ouagadougou, marquant ainsi son retour tant attendu auprès de son public burkinabè après de longues années. Ce rassemblement a réuni les fervents amateurs de musique reggae, en particulier les mélomanes fidèles de la première heure.

À la suite du concert au stade Wobi de Bobo Dioulasso, la star du reggae, TIKEN JAH FAKOLY, a investi le stade municipal Issouf Joseph Conombo de Ouagadougou. Il a exprimé son désir de conscientiser la jeunesse africaine à travers sa musique, une intention renforcée après sa rencontre avec le président de la transition, Ibrahim TRAORE. Pour lui, c’était le moment opportun d’apporter son soutien à la population burkinabè traversant une crise sans précédent.

C’était la première fois depuis près de quinze ans que la star africaine du reggae se produisait en concert au Burkina. Des stars de la musique burkinabè, dont Black Amen, Grand Docteur, Ismo Vitalo, Jah kassa, et Smarty, ont partagé la scène en tant qu’invités avant l’entrée en scène de TIKEN JAH. Engagés dans leurs paroles, à l’image de la vedette de la soirée, ces artistes ont captivé le public avec des titres tels que “M’ma Ramata”, “Hommage à Fakoly” et “R.A.P”.

Le ministre d’État, de la fonction publique, du travail et de la prospection sociale du Burkina Faso était présent

 

Bien que la cuvette du stade ne soit pas totalement pleine, les fidèles fans étaient présents pour soutenir leur artiste et chanter avec lui. Malgré un léger retard, le concert initialement prévu pour 20h a débuté vers 22h. TIKEN JAH FAKOLY, descendant de FAKOLY, est monté sur scène à 00h50, sous les applaudissements enthousiastes des mélomanes qui l’attendaient depuis des heures. Habillé en tenue traditionnelle et portant sa canne de pèlerin, l’artiste a débuté avec “Descendant Fakoly” pour son entrée. Pendant près d’une heure quarante-cinq minutes, il a enflammé la scène avec ses titres, entraînant le public dans un concert mémorable où tous ont chanté en chœur, de “Tâta” à “Ouvrez les frontières” et “Massah”.

À la fin du spectacle, TIKEN JAH FAKOLY a exprimé sa joie d’être au Burkina Faso et d’avoir pu communier avec les Burkinabè à travers la musique. La réaction positive du public témoignait de la satisfaction générale de cette prestation mémorable.

Nagalo Renaud

X