“Étranger Chez Soi”: Une Ode Poignante à la Réalité Sahélienne à Travers la Danse
Regards VIP

“Étranger Chez Soi”: Une Ode Poignante à la Réalité Sahélienne à Travers la Danse

Le 8 décembre 2023, au théâtre SOLEIL du quartier Cissin, Serge Daniel Kaboré a offert une performance artistique exceptionnelle avec “Étranger Chez Soi”. Cette pièce de 25 minutes plonge dans les réalités sahéliennes, explorant les défis de l’insécurité et des déplacements massifs.

D’emblée, la pièce séduit avec une chanson en BIRIFOR, plongeant le public dans l’atmosphère vibrante. Trois hommes devant des corps sans vie introduisent le tragique impact de l’insécurité. Un danseur se distingue par une séquence émouvante, mêlant gestes expressifs et mouvements puissants.

L’intrigue se déploie habilement, le protagoniste se dirigeant vers la case sacrée du fétiche. La danse devient invocation, le danseur implorant avec une calebasse, tissant un lien poignant avec ses ancêtres. Mouvements fluides et symboliques transportent dans un voyage émotionnel, soulignant la quête de sécurité.

“Étranger Chez Soi” fusionne danse, musique et poésie pour transmettre un message ancré dans la réalité sociale du Burkina Faso. La pièce explore la fragmentation d’un individu fuyant son village, incapable de trouver sa place dans une société en proie à l’insécurité.

La chorégraphie transcende le mouvement physique pour exprimer des questions existentielles percutantes. La performance devient une méditation sur le droit à la vie, à la sécurité et à la protection, menacés au Burkina Faso.

Serge Daniel Kaboré, dans une déclaration inspirante, partage sa motivation en utilisant l’art pour dépeindre la société et sensibiliser aux défis sociopolitiques. “Étranger Chez Soi” rend hommage aux victimes de l’insécurité et appelle à une humanité plus compatissante.

En plus de traiter de l’insécurité, la pièce aborde des thèmes sociaux tels que la délinquance juvénile, la recherche du gain facile et la corruption. Kaboré offre une critique subtile mais percutante de la société, utilisant la danse comme moyen de refléter les maux qui affligent la communauté.

Étranger Chez Soi” n’est pas seulement une performance captivante, mais aussi un cri poignant face aux défis sociaux contemporains. Serge Daniel Kaboré, à travers sa maîtrise de la chorégraphie, élève la danse au-delà de l’esthétique pour en faire un puissant moyen de narration sociale.

Chorégraphie: Serge Daniel Kabore
Interprétation : Amed Ouédraogo
Danseurs: Junior Dembélé, Alida Nikiema, Roger Nikiema
Dramaturgie: Noël Minoungou
Parolier : Dabré Harouna (Dabross)
Chant : Rama Koné
Lumière : Hamado Sawadogo assisté par Daouda Zerbo
Scénographie : Yssouf Yaguibou , Nikiema Faycal
Costume : Adjara Samadoulgou

N’DOUONMOU AÏDA 

X