NAK Jour 4 : Un samedi toujours attendu
Live

NAK Jour 4 : Un samedi toujours attendu

Ils sont venus de Bobo-Dioulasso, Boromo, Gaoua, Ouagadougou, Zorgho, Tenkodogo…ce samedi 2 décembre pour assister à la cette journée de samedi des Nuits Atypiques de Koudougou (NAK). C’est devenu une tradition dans ce festival. Le samedi est toujours un jour sacré dans la cité du Cavalier Rouge pendant ce festival.

La ville de Koudougou attend chaque année cette journée de samedi pour témoigner de leur présence physique aux NAK. Même ceux qui boudent cet évènement, finissent plus tard par se retrouver ce jour sur le site pour diverses raisons. Plateau artistique alléchant, rencontres, possibilités d’affaires et spectacles. Mais ceux qui affluent régulièrement le site le samedi viennent des autres localités de Koudougou.

Luc Adolphe Tiao en compagnie de son épouse

 

Les NAK n’ont pas dérogé à la règle ce jour en implémentant un dispositif artistique spécial. Grâce à l’habileté du jeune responsable de la régie générale Ismael Sandwidi dit Le Kalif, la conduite de la soirée n’a connu aucun dysfonctionnement. La troupe Peul Pinal Afriki a ouvert le bal des prestations sur la grande scène. Une prestation honorable qui aura joué grandement sa partition dans la cohésion sociale et l’interculturalité. En guise de baptême de feu, l’artiste Melkior faisait ses premiers pas officiels en live sur une scène d’obédience internationale, sous le regard bien sûr, de l’ancien Premier Ministre Luc Adolphe Tiao et de Koudbi Koala. Malgré quelques lourdeurs dans le rendu de son spectacle, les NAK lui ont offert une excellente plateforme où il pourra surfer dessus pour prendre son véritable envol.

Melkior sur scène

 

L’artiste ivoirien Fior 2 Bior adulé par une forte tranche de la population, a bouclé la boucle de cette journée attendue par une prestation en osmose avec des fans tandis que certains festivaliers, notamment ceux qui sont venus des autres contrées, prenaient congé du site pour rejoindre les grandes discothèques de Koudougou. Car c’est aussi et surtout le but de leur présence aux NAK les samedis. Suivre les spectacles aux NAK ensuite aux environs de 1h, rejoindre les noctambules des boites de nuit pour enfin regagner leurs localités respectives le lendemain.

La troupe Peul Pinal Afriki

 

Pour véritablement boucler la boucle de cette 28è édition des NAK, Hawa Boussim et SMARTY sont impatiemment attendus dimanche 3 décembre sur le site.

Hervé David HONLA

X