Ouaga Coté court 2023: La deuxième édition est lancée
Zoom

Ouaga Coté court 2023: La deuxième édition est lancée

Annoncée le 11 novembre dernier lors d’un point de presse, la 2e édition du festival international du court métrage de Ouagadougou a officiellement  ouvert ses portes ce samedi 18 novembre 2023.

C’était lors d’une cérémonie riche d’un programme diversifié par les activités. Débuté par un cocktail, suivi d’un spectacle de danse, le hall de la coupole du FESPACO a accueilli plusieurs personnalités pour le lancement  de Ouaga côté court 2023. En présence du représentant (chargé de missions YACOUBA BONKOUNGOU) du Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts, et du Tourisme du Burkina Faso, des Ambassadeurs des USA , du Brésil, d’Allemagne, du DG l’Institut Français Ouaga, de l’ISIS, des partenaires des chefs coutumiers, des invités et bien d’autres personnalités.

La cérémonie d’ouverture a connu la prestation des griots, la parole du Bendre , et des interventions. La prestation des griots a s’agit de faire l’éloge de quelques noms de familles du terroir comme Congo, Tiendrebeogo, Tassambedo…

Parmi les interventions, la promotrice de l’événement Irène Tassambedo, a pris la parole en remerciant le public tout en expliquant le concept, les enjeux et les raisons de création de Ouagadougou Côté Court. Elle cèdera ensuite la parole au coordinateur Jean-Baptiste qui étalera à son tour le chronogramme de la 2e édition. L’ambassadeur des USA, Yacouba Bonkoungou, la présidente du jury, Akpé Calle LOGOSSOU ont aussi pris la parole. La cérémonie a également connu la prestation du slameur suivi des projections.

Le court métrage section fiction projeté venait du Ghana intitulé “Tsutsuę” c’ est une histoire de pêcheurs vivants sur une plage raconté en 17 mn. Le film section animation projeté venait de la France intitulé “Filmage”. C’est l’histoire du vieil homme dans une maison de retraite qui lia une amitié avec un oiseau. Le film documentaire provenait de la RD Congo intitulé “Sito Kinshasa sur le qui vive”.

Il est à rappeler que Ouaga Côté Court est une opportunité de création, qui permet au Burkina Faso de recevoir des films du monde entier, de les mettre en valeur et de donner de la visibilité au court métrage. Ouaga Coté Court se poursuit jusqu’au 25 Novembre avec un riche programme.

Micaëlle SAM

 

X