YILSOMYAN AWARDS 2023 : On gagnerait à écouter les chantres
VIP

YILSOMYAN AWARDS 2023 : On gagnerait à écouter les chantres

Avec son slogan « la Tribune des adorateurs » la 5è édition des YILSOMYAN Awards a connu son épilogue le 12 novembre dernier dans une salle des Banquets de Ouaga 2000 archicomble.

 

Organisée par l’Ensemble artistique « Viens et Vois » sous la direction du Haut Conseil Spirituel, cette cérémonie des YILSOMYAN Awards a étonné plus d’un en matière de mobilisation et de la pertinence en termes d’évènementiel.

La chorale de Pô

 

En effet, Les musiciens et les chantres ne doivent pas utiliser leurs dons seulement de façon naturelle dans la maison de Dieu. Ils doivent exercer leurs talents de façon surnaturelle, ce qui sera une différence notable avec les chanteurs et les musiciens du monde. Il faut rechercher l’onction de Dieu qui accompagne la musique chrétienne. Pour donc saluer et encourager leurs performances, des baromètres légaux d’appréciations sont très nécessaires.

Jean-Baptiste NACANABO, Commissaire Général des YILSOMYAN

 

En organisant donc les YILSOMYAN AWARDS, c’est non seulement une plateforme de récompense, mais également une tribune de découverte et d’hommage pour les différents créateurs.

Séraphine BANCE

 

Mais ce qui est davantage stupéfiant et édifiant ; 70% des musiciens instrumentistes burkinabè modernes, proviennent des églises évangéliques. Cette édition nous a permis de découvrir des générations et générations de père en fils de musiciens de haut rang. Un évènement qui mérite que les acteurs du showbiz et les directeurs d’évènements culturels et musicaux y assistent afin de découvrir ce cercle très restreint des artistes chantres dotés de talents inouïs. Heureusement, de plus en plus les deux entités (musique du monde et musique chrétienne) commencent à cohabiter tout en se respectant mutuellement.

Piloté par l’intrépide Jean-Baptiste NACANABO dit John Le Miracle, les YILSOMYAN AWARDS 2023 ont connu toutes les promesses. 55 pasteurs toutes dénominations confondues y étaient présents le 12 novembre dans la salle des Banquets de Ouaga 2000. 8 villes du Burkina Faso étaient invitées (Tenkodogo, Koudougou, Kaya, Léo Gaoua, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya). Pour cette édition, c’est la ville de qui a été invitée d’Honneur. 9 précurseurs de la musique chantre burkinabè ont été honorés. 14 chantres ont été primés. 6 prix officiels ont été remis.

Jacob Yarabatioula, Président du Jury

 

Cette édition a connu un succès grâce à la participation des structures non des moindres et des volontaires très optimismes et engagés pour la promotion des acteurs et actrices dévoués au Seigneur. On peut citer entre autres : Révérend Docteur Mamadou Philippe KARAMBIRI, Fondateur du Cie-Mia, la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME), les Leaders Ecclésiastiques de la ville de PÔ, le Révérend Docteur Etienne ZONGO, Président de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Burkina Faso, le Révérend Pasteur Didier PITROIPA, Président de l’Eglise de la Mission Apostolique du Burkina et bien d’autres personnalités spirituelles, professorales et culturelles.

Hervé David HONLA

X