Zoom

OUAGA CÔTÉ COURT: l’acte 2 aura lieu du 18 au 25 novembre

Le festival international du Court Métrage de Ouagadougou dénommé “Ouaga Côté Court” qui est à sa 2e edition, lance officiellement ses hostilités à travers une conférence de presse tenue ce Samedi 11 Novembre à Ouagadougou.

 

Prévu se tenir du 18 au 25 novembre 2023, le comité de sélection international du festival comportant 28 membres a reçu 566 courts métrages provenant de 75 pays du monde. Des 566 films réceptionnés, 51 ont été sélectionnés dans les sections fiction/documentaire et animation. Ces oeuvres seront projetés du 18 au 24 du mois au FESPACO, partenaire important du festival.

Les. 51 sélectionnés concourent pour 9 prix dont 6 généraux et 3 prix techniques décernés par un jury de 7 membres composé de personnalités du domaine du cinéma, de la création et du mécénat. 6 autres prix spéciaux seront décernés par les partenaires.

Les critères de sélection sont entre autres: Etre inscrit lors de l’appel à film sur la plateforme shortfilmdepot en Août dernier. être un court métrage fiction, documentaire ou d’animation. Le film doit dater d’au plus tard janvier 2022 pour être considéré au Ouaga Côté Court.

Toute une panoplie d’activités va jalonnée Ouaga Côté Court après cette conférence. Le 18 novembre aura lieu l’ouverture du festival, la nuit du court métrage se tiendra le 24 novembre, la projection des films retenue sera du 18 au 24, les ateliers, les masters class , et les formations professionnels auront également lieu du 18-24, et la proclamation des résultats et la clôture du festival est annoncée 25 novembre.

Ouaga Côté Court vise le grand public de Ouagadougou, du Burkina Faso, et hors du pays. Il vise la jeunesse, les professionnels ou non du 7è Art.

Il est à rappeler que Ouaga Côté Court est un festival attractif qui suscite l’envie d’aller découvrir les films court. Initié par Irène TASSEMBEDO entrepreneure culturelle et sociale qui s’est investie dans le domaine de l’art comme l’Ecole de Danse Internationale Irène tassembedo (EDIT), le festival International de la Danse de Ouagadougou (FIDO), et le grin des Arts Vivants. Il est organisé par l’association OPUGBU, Sixième Sens et de la structure “Mille Couleurs de production”.

Micaëlle SAM

 

Quitter la version mobile