Regards

Adolph ZERBO : Un burkinabè qui fait la fierté du Faso dans toute l’Europe

Être disponible pour l’autre, c’est avoir de l’espace-temps, amour, volonté et disponibilité. C’est aussi écouter et comprendre sans chercher à transformer ou à monnayer ses services.

Adolph ZERBO, professionnel de l’audiovisuel

 

C’est ce que ce jeune burkinabè résident à Belgique plus précisément dans la ville Huy exerce ici depuis bientôt 8 ans. Adolph ZERBO, ce technicien audiovisuel en service à la Télévision Canal C Belgique est non seulement la pièce maîtresse de cette chaîne et l’employé le plus exemplaire. Mais également, il met ses services et son expertise à toute la diaspora africaine en Europe, sans distinction de région, de race, de pays, encore moins d’appartenance spirituelle.

Né et grandit à Nouna au Burkina Faso, Adolph a fait toute sa carrière professionnelle à Ouagadougou dans les différents médias tels que ; SIDWAYA, BF1, Burkina Info et bien d’autres, avant de rejoindre la Belgique pour des formations de recyclages. Au final, grâce à sa volonté d’apprendre, son hospitalité et sa disponibilité associée à son talent, il a été immédiatement recruté à Canal C Belgique.

Non seulement ; au lieu de se contenter de la main tendue des Belges, le natif de la région de la Boucle du Mouhoun, offre en plus gracieusement ces services à toute la communauté africaine résidente en Europe. Des festivals « Bark Wende » en Allemagne en passant par les « Nuits du Faso Danfani » à Paris et à Bruxelles, le Festival International Pulaaku au Burkina et même la couverture des évènements gastronomiques, sociaux, associatifs tels que l’ouverture du restaurant AFRICAZIE à Bruxelles ou encore les activités de l’ASBL OXYGENE de Liège, il est omniprésent et de façon bénévole.

 

Adolph ZERBO prend lui-même en charge son transport, tout en réservant à ses frais, les hôtels en conviant de surcroit ses amis et collègues dans tous les évènements où il participe.

Aujourd’hui en Europe toute la diaspora ne jure que par lui sur le plan des captations et reportages d’images. 24h/24 Adolph est disponible. Un train de vie quotidien qui frise l’irréel ! Il se lève à 5h du matin, démarre son véhicule pour son service, 17h, c’est la descente et il s’engage pour les activités des communautés et compatriotes qui l’entraine très tard au petit matin. Il télécharge avant de s’endormir toutes les captations pour les traiter et diffuser en journée.

La Chorégraphe professionnelle Awa NIKIEMA ne tarit pas d’éloges pour Adolph

Un professionnel de l’audiovisuel altruiste et mordu du travail, qui ne se sent heureux que lorsqu’il rend service aux autres.

Hervé David HONLA  

 

Quitter la version mobile