Zoom

La réalisatrice burkinabè Éléonore Yaméogo refait surface

Éléonore Yaméogo est une réalisatrice burkinabè de renom qui a laissé une empreinte indélébile dans l’univers du cinéma. Son parcours exceptionnel et sa créativité ont été mis en lumière par son dernier film captivant, “Yennenga : L’Épopée Cachée“. Cette œuvre cinématographique envoûtante mêle l’histoire, la culture et l’aventure pour offrir une expérience visuelle unique.

 

Née à Ouagadougou, Éléonore Yaméogo a commencé son voyage cinématographique en étudiant le cinéma à l’Institut Supérieur de l’Image et du Son de sa ville natale. Tout au long de sa formation, elle a aiguisé son talent et acquis des compétences essentielles. Mais ce sont les ateliers de cinéma en France et en Belgique qui ont enrichi son bagage artistique.

Sa carrière a décollé avec une série de courts et moyens métrages captivants, dont “Ouaga Jazzy“, “Ouaga HH” et “La main tendue“. Cependant, son véritable moment de gloire est survenu en 2011 avec la sortie de son premier long métrage documentaire, “Paris mon Paradis“. Ce film a fait ses débuts remarquables au FESPACO, où il a remporté le prestigieux prix du Conseil Supérieur de l’Information. Cette année-là, Éléonore a également été honorée par d’autres distinctions bien méritées pour son talent de réalisatrice.

 

En 2019, elle a continué à marquer le paysage cinématographique en présentant “Le cimetière des éléphants“, un long métrage documentaire sélectionné pour la compétition au FESPACO.

En 2021, Éléonore Yaméogo a collaboré avec Rosine Mbakam du Cameroun et An Van Dienderen de Belgique pour créer “PRISM“, un long métrage documentaire captivant qui a attiré l’attention du public et de la critique.

Puis, en 2022, la réalisatrice talentueuse a franchi une nouvelle étape en créant une série documentaire en 26 épisodes, chacun d’une durée de 12 minutes, intitulée “DE L’AUTRE COTE DES RIVES“. Cette série reflète son engagement inébranlable envers le cinéma et sa capacité à explorer divers formats et sujets.

Le talent d’Éléonore Yaméogo a atteint son apogée avec “Yennenga : L’Épopée Cachée“, un film qui plonge les cinéphiles dans une aventure cinématographique inoubliable. Le film débute avec une scène fascinante où une cavalière intrépide, armée d’un carquois, chevauche à vive allure, défiant la voix lointaine qui l’appelle, incarnant la force, la détermination et la bravoure. Cette scène spectaculaire se déroule en parallèle à la préparation de la ville de Ouagadougou pour la 27ème édition du FESPACO, une véritable célébration cinématographique.

 

Comme une course hippique, quatre réalisateurs talentueux, représentant différentes nations africaines, s’engagent dans une chevauchée cinématographique épique. Moumouni du Burkina Faso, Fama du Sénégal, Aicha du Niger et Mutiganda du Rwanda portent les espoirs de leurs pays respectifs dans cette compétition féroce. Leur dévouement, leur créativité et leur passion pour le cinéma enrichissent l’industrie cinématographique africaine.

Yennenga : L’Épopée Cachée” transcende les frontières et explore des thèmes tels que la détermination, l’héritage culturel, la créativité artistique et l’unité. Les spectateurs sont invités à se perdre dans les paysages grandioses, à suivre la quête de Yennenga et à découvrir le monde fascinant des réalisateurs africains qui repoussent les limites du cinéma contemporain au FESPACO.

Éléonore Yaméogo continue de faire honneur au cinéma burkinabè et africain à travers son travail novateur et inspirant. Son parcours cinématographique est un témoignage de son engagement envers l’art cinématographique et de son impact durable dans l’industrie. “Yennenga : L’Épopée Cachée” est la dernière pierre précieuse dans la couronne de cette réalisatrice visionnaire.

 

N’DOUONMOU AÏDA 

 

Quitter la version mobile