Musée National : Bientôt un Parc d’attraction
Regards

Musée National : Bientôt un Parc d’attraction

Le Musée National de Ouagadougou a pris une initiative audacieuse pour raviver son prestige en instituant la construction d’un parc d’attraction au sein de ses murs. La journée du 20 juillet 2023 a été l’occasion de lancer officiellement les travaux de ce parc exceptionnel.

 

Ce projet est le fruit d’un partenariat public-privé entre le gouvernement, représenté par le Ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCCAT) et le groupe FALLON, dirigé par le Burkinabè de la diaspora, OUEDRAOGO Mathieu, qui est également le promoteur du projet.

L’événement a rassemblé de nombreuses personnalités, dont le chef de Dassasgho et plusieurs membres du gouvernement, notamment le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, représentant du Premier Ministre. Avant la cérémonie, le chef de Dassasgho a rendu hommage aux ancêtres en priant pour le succès de l’événement et exprimant sa joie envers ce futur joyau qu’est le parc.

La directrice du Musée National Rasmata Maïga/Sawadogo

La directrice du Musée National Rasmata Maïga/Sawadogo a également pris la parole pour saluer l’engagement du promoteur et du MCCAT dans la réalisation de ce projet, qui redonne une nouvelle visibilité au Musée national et met en avant le patrimoine culturel du Burkina Faso. Le promoteur du parc a ensuite pris la parole pour raconter la genèse de cette idée et s’est réjoui de la concrétisation du projet, pensé depuis 2017. Il a déclaré avec enthousiasme que ce parc démontre qu’il est possible d’investir massivement dans les activités culturelles et touristiques pour inspirer d’autres acteurs à en faire de même.

Le promoteur Mathieu OUEDRAOGO

Le projet lui-même s’étendra sur une vaste superficie, avec quatre compartiments distincts. Il comprendra un parc d’attraction ouvert de 5000m², un parc aquatique doté d’une piscine à vague, de toboggans géants et d’une piscine pour enfants. Une salle polyvalente de 600 places, un restaurant, un village et un parking de 350 places seront également inclus. Le coût total du projet est estimé à 5 milliards de francs CFA, avec une durée d’exécution de 18 mois ou plus.

le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants

 

Au-delà de son attrait touristique, le projet aura des retombées économiques significatives en créant des emplois et en augmentant l’offre touristique nationale et internationale. Le promoteur a assuré que le projet a fait l’objet d’études approfondies et qu’il répond à toutes les normes requises. Il a remercié chaleureusement toutes les personnes impliquées dans la réalisation de ce projet et considère le lancement comme un nouveau départ pour le musée national. Il a invité l’ensemble des participants à se retrouver dans quelques mois pour l’inauguration officielle du parc. Le Ministre d’État et de la Défense, représentant du premier ministre, a également exprimé sa joie pour la réalisation de ce projet novateur, soulignant l’importance du partenariat public-privé.

Ce parc s’inscrit parfaitement dans la vision du gouvernement qui vise à promouvoir la culture et le tourisme au Burkina Faso. Le Ministre a affirmé que le gouvernement veillera scrupuleusement à la réussite totale du projet et a encouragé d’autres initiatives similaires pour faire rayonner la culture. La cérémonie s’est conclue par la présentation des plans de construction et la pose symbolique de la première pierre, marquant ainsi le début d’une nouvelle ère pour le Musée National de Ouagadougou.

NAGALO A. Renaud

 

X