Potins

Kamal MADOUGOU-ZONGO (Emigrant togolais à Bielefeld) : S’intégrer par politique

Détrompez-vous Kamal Madougou-Zongo est togolais et réside en Allemagne à Bielefeld. Membre du comité d’organisation de OWL AFROFESTIVAL, cet agent assermenté pour la formation en sécurité est en train de mettre les petits plats dans les grands afin que la semaine du 28 août jusqu’au 3 septembre, jour de la clôture du festival, toutes les activités se déroules dans de bonnes conditions.

 

L’un des exemples tangibles d’un africain intégré à Bielefeld. Car Kamal Madougou-ZONGO est un autodidacte grâce aux forceps, s’est inscrit au cours du soir pour obtenir son baccalauréat. Aujourd’hui, non seulement il possède son entreprise de sécurité, mais il est également un militant engagé dans la dynamique politique allemande du conseil de l’intégration. Il est donc le porte-parole de sa communauté au sein du parti et de la Région.

Réputé pour être un rassembleur de la communauté africaine, il a accepté également militer dans une association à but non lucratif dénommée Afrika Wakati qui organise OWL AFROFESTIVAL. Il est celui qui a initié des rencontres avec tous les partis politiques. En effet, il regroupe l’ensemble des associations africaines et invite les parties politiques afin que les africains puissent dire ce qu’ils pensent et exprimer leurs besoins.

En compagnie du Maire (milieu de Bielefeld)

 

« Nous en tant qu’africains, nous n’avons jamais vu une telle organisation concentrée autour de OWL Afrofestival. C’est pour ça que ce projet me tient beaucoup à cœur » mentionne Kamal. Il est responsable de la commission sport et intégration. Doté d’un penchant humanitaire et social envers les enfants marginalisés et démunis, il entend mobiliser le maximum d’africains à ce festival pour lancer un message fort aux pouvoirs publics.

PRINCE SECURITY, le nom de sa structure

 

La délégation burkinabè est aussi à pied d’œuvre pour s’associer à cet élan de cohésion et d’intégration pour qu’ensemble, la voix de la communauté africaine à Bielefeld soit entendue à travers la première édition d’OWL AFROFESTIVAL.

Hervé David HONLA  

Quitter la version mobile