Edito

Martin N’Terry : Un fin stratège !

Faire la musique est un métier passionnant surtout lorsqu’on voue une passion pour cet art. Mais tout artiste n’a pas la chance d’avoir une carrière réussie. Car beaucoup ont tendance à croire qu’avoir du talent suffit pour devenir un professionnel dans le monde de la musique.

J’observe depuis plusieurs années, l’artiste Martin N’Terry. Il a certes du talent et il a opté pour une méthode plus organisée, méthodique et planificatrice.  Il prend le temps, observe l’industrie musicale, planifie son plan de travail et respecte surtout son métier, car la musique en est un. Certes les éléments-clé d’une carrière musicale réussie est la créativité. Mais le fait d’avoir une œuvre originale ne sert à rien si personne ne peut l’apprécier. La mise en place d’une bonne stratégie pour développer sa carrière est aussi indispensable, peu importe, la localité où tu te trouves.

Connaissant l’auteur de « Moogho » qui bat les records d’audience en ce moment au Burkina Faso, il a planifié ses compositions, étudié sa thématique, peaufiné son genre musical et surtout organisé son orchestration, tout en définissant une conduite à tenir. Martin N’Terry a compris qu’en observant l’environnement musical de l’heure et surtout en jetant un regard panoramique sur la santé musicale actuelle du monde, il estime qu’il a été toujours sur la bonne voie du TGV qui l’amènera à destination. Cette voie, n’est surtout pas la voie de la musique de mode, mais celle dans l’ère du temps. C’est-à-dire: intemporelle.

 

C’est pour cette raison que la paresse n’a pas sa place dans l’aventure. Le travail, le courage et l’audace sont les qualités requises. Je ne suis pas surpris de la montée de l’audimat que son tube « Moogho » engrange aujourd’hui. Ne soyons pas surpris qu’après son séjour ici dans son pays natal, ses œuvres glaneront des succès nationaux, des honneurs, des distinctions et seront cooptées pour des modules pédagogiques.

Comme si « Moogho » https://youtu.be/hR1HcaaZDq4 ne nous a pas suffisamment mystifié, Martin est en train de peaufiner un autre clip de son chef d’œuvre issu de son album. Intutilé « Walwalé », ll veut nous mettre plein la vue avant de laisser la place aux critiques que nous sommes; afin de témoigner aux jeunes, l’immense talent qu’il possède.

Ce qui est certain, Matin N’Terry a très bien compris qu’il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte dans ce métier. Certains sont directement liés à la création musicale, d’autres sont plus liés à la gestion des contacts et relations.

Hervé David HONLA

Quitter la version mobile