Zoom

Cinéma : Le mariage forcé, toujours d’actualité !

Le film « Au pied du mur », est un court métrage de 26 minutes, réalisé par Delia E.Y. IDO, il a été présenté le vendredi 09 juin 2023 à Ouagadougou à la presse. Ce film est le produit d’une formation en écriture, réalisation et production de film court sur les Violences Basées sur le Genre (VBG). C’est un projet initié par l’Association Taafé Vision.

En effet, « Taafé Vision » est une association apolitique, laïque à but non lucratif née officiellement depuis janvier 2017 au Burkina Faso. Elle a pour objectif de promouvoir les droits de la Femme et de lutter contre les violences basées sur le genre au moyen du film. C’est dans cette optique que le film « AU PIED DU MUR » a été réalisé.

Le scénario met en scène une jeune fille de 17 ans du nom de Marietou, vivant à Badeyadougou, un petit village situé au sud du Bendougou, un pays de l’Afrique de l’ouest. Étant l’aînée d’une famille de 03 enfants dont un garçon et deux filles. Très intelligente, elle obtient une bourse d’étude étrangère. Mais ses rêves tombent à l’eau lorsque sa mère, Minata, une femme de 45 ans très ancrée dans la tradition lui annonce qu’elle a été promise en mariage bien avant sa naissance à El Hadj Fousséni, le plus grand marabout de la région. Il leur a permis après sept ans de mariage infécond, d’avoir des enfants. Au péril de sa vie et de celle de ses frères, Marietou refuse d’abandonner ses rêves pour un tel destin.

Certains parents au Burkina Faso n’hésitent pas à marier leurs filles très tôt. Parfois aussi, l’honneur de la famille est lié à la virginité des filles. Alors, les parents les marient bien avant qu’elles ne soient prêtes à avoir des relations sexuelles.

la réalisatrice Delia E.Y. IDO.

C’est donc un phénomène qu’il faut combattre, selon la jeune scénariste et réalisatrice. « Le message, c’est de vouloir éradiquer le mariage des jeunes filles, et le mariage forcé au Burkina et partout dans le monde. Le cinéma est la clé selon moi pour faire passer le message. » explique la réalisatrice Delia E.Y. IDO.

Ce film est une histoire très émouvante qui fait appel à notre sensibilité.

Dans le monde, une fille sur 5 est mariée de force avant ses 18 ans. À travers le monde, 650 millions de femmes vivent aujourd’hui en ayant été mariées pendant leur enfance.12 millions de filles de moins de 18 ans sont mariées chaque année, soit près d’une fille toutes les 2 secondes. (Selon plan international)

Ndouonmou AÏDA

 

 

Quitter la version mobile