Edito

KUNDE DE L’ESPOIR

BLEM

  • Faiblesse :

C’est un peu très juste pour être nominé dans cette catégorie. Mais, comme on le dit, dans l’art ; tout est subjectif et la valeur d’un créateur, n’attend point le nombre d’années.

  • Force :

La jeunesse ! ses followers et son mentor qui le produit. Son style et son timbre vocal est presqu’une continuité du célèbre AMZY. C’est une mélodie d’actualité qui embrase la jeunesse. Il s’avère aux yeux des fans, leur véritable espoir.

  • Avantage :

Il est parfaitement encadré. Il emprunte le circuit de ses devanciers producteurs et artistes. C’est une découverte pour 95% des acteurs culturels et du showbiz.

 

ELTY

  • Faiblesse :

Attention de dormir sur les lauriers. Il est venu en force. Attention à l’effet feu de paille. Surtout garder le cap et passer vite à la confirmation.

  • Force :

Oser faire un concert géant sans avoir le moindre album ni au moins 5 titres dans les bacs à disque, c’est considéré comme un exploit. Très bon timbre vocal malgré sa timidité. Mais très adulé par les mélomanes intergénérationnels.

  • Avantage :

Avoir fait un grand concert à succès au CENASA en début d’année, est un atout important. Son concept a fait le buzz en fin d’année 2022 et début 2023.

 

Ezeckiel SACKOULBA

  • Faiblesse :

Il perd vite espoir pourtant, il a commencé très très fort ! Il mène sa carrière sous la coupole d’un autre artiste qui se bat aussi pour sa survie artistique.

  • Force :

C’est une catégorie qui le colle si bien à sa peau. Il est le seul artiste espoir qui a défrayé la chronique dès sa première sortie officielle sur le plan international. Son tube « Koumandi Kouyadi » a battu les records de vues et a été joué sur les grandes chaînes de télévision africaines. Très bon chorégraphe, il soigne ses vidéogrammes et sa voix est unique ainsi que son style.

  • Avantage :

Il est unique dans son style et son genre. Sa désignation dans cette cérémonie uniquement dans une seule catégorie et celle qui le convient, peut être un avantage. Il a également réalisé un excellent tube « Dingo-Dingo » en collaboration avec Tanya

 

Louky OUE

  • Faiblesse :

Parfait inconnu dans la sphère de bons nombres de promoteurs et acteurs du showbiz burkinabè. Presque aucun spectacle d’envergure national. Pourtant il possède quelques tubes et vidéogrammes importants sur les plateformes. Choquer dans certains clips pour espérer plaire, ne passe pas forcément partout.

  • Force :

Ces tubes à l’instar de « Tension » sont à la fois révélateurs et très engagés avec une rythmique hip hop/Afro Trap bien enlevée. Surfer sur le style et les envolées lyriques de Kayawoto pourrait lui offrir quelques opportunités surtout dans une optique de perpétuer le style et le mouvement.

  • Avantage :

Son style afrotrap en langue Dioula peut-être flatteur et séducteur.

 

MARA

  • Faiblesse :

Manque de confiance en soi. Besoin d’un coach artistique et d’une discipline scénique.

  • Force :

Magnifique timbre vocal de velours, parfaite harmonisation entre la mélodie et les différents genres musicaux. Des tubes comme « J’en ai » et surtout « Je t’aime » sont rentrés en trombe dans la sphère du showbiz grâce à son groove et surtout ce style hérité du Congo.

  • Avantage :

Elle navigue aisément dans plusieurs styles de musique ; afrobeat, N’dombolo, Country music, Rn’B….

Hervé David HONLA

 

 

Quitter la version mobile