Regards

Déjà 10 ans que Man est parti !

Dans le cadre de la commémoration des 10 ans de la disparition de l’artiste BAMOGO Jean-Claude dit Man, une soirée d’hommage a eu lieu le vendredi 14 avril 2023 sur la rue portant le nom du défunt à la ZAD. Famille, collègues artistes, homes de Culture étaient présent pour cet hommage.

 

 Le 14 avril 2013 le monde de la culture Burkinabé perdait un monument, un pionnier de la musique du nom de BAMOGO Jean-Claude. Un artiste qui a bercé des générations avec sa musique dont le mythique titre “M’panaki M’panazoé“. Aujourd’hui 14 avril 2023 fait 10 ans que l’artiste n’est plus. Afin donc de marquer cette date, la famille avec à sa tête son fils BAMOS Théo et des autorités culturelles ont accepté associer leur image tels que ; sa Majesté le MOGHO NAABA BAONGO parton de la soirée, du Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme Rimtalba Jean Emmanuel OUEDRAOGO, Président de la soirée. Également des parrains ont associé leur image. Notamment, Seydou BORO, Dr Ousseni TAMBOURA, Harouna KANAZOE, ZIDA B. Michel, Marcel KONDOMBO et Hamado PARKOUDA, sans oublier des présidents d’honneurs ZIDA Aboubacar et Valérie KABORE.

En effet, cette soirée d’hommage a constitué à un partage de repas en famille et une communion musicale à travers un plateau artistique. Des témoignages ont également été fait par des personnages ayant côtoyés la légende tel que ; Roger Wouango, Jacob Barry… Le plateau artistique était composé de, Prince Zoetaba, Daisy Bofola, des troupes musicales qui ont fait des reprises de certaines des chansons et bien d’autres.

Des artistes se sont exprimés à cet effet. Pour Amety MeriaBAMOGO Jean-Claude était un grand patriote et cela se sentait dans ses chansons…” Le chargé de mission du ministère de la culture, Dicko Moussa est venu apporter un message de soutien, affirmant que la culture est tout ce que nous avons. “BAMOGO était une légende et il était de bon ton que le ministère soit là pour accompagner la famille…” a-t-il affirmé. Selon son fils BAMOS Théo, l’objet de cette soirée était de faire revivre la musique de leur père mais également de faire connaître cette rue qui porte le nom BAMOGO Jean-Claude. Il a tenu enfin à témoigner ces vifs remerciements à tous ceux qui ont participé et contribué à la réussite de cette soirée d’hommage.

NAGALO A. RENAUD

 

 

 

 

 

 

Quitter la version mobile