Fashion

Nuit de la Mode Africaine : La marque KOW distinguée

Kerry Oumou Williams, Fondatrice de la marque KOW

Le samedi 18 mars 2023 lors de la célébration de la Nuit de la Mode africaine. L’une des marques les plus en vue au Burkina Faso a été honorée en obtenant le « Prix Spécial Maque de l’année 2022 ». Une occasion pour OXYGENE MAG de faire un zoom sur l’industrie de la mode et des marques burkinabè avec en toile de fond, les prouesses de la marque KOW fondée par Kerry Oumou Williams.

 

Depuis des décennies, l’industrie mondiale de la mode fait référence de nos jours à la mode africaine. Mais elle ne l’a pas toujours fait de la meilleure des manières. Pendant longtemps, la mode africaine a été considérée à tort comme exotique et réduite aux peaux d’animaux ou aux pagnes et tissus détériorés. L’Afrique est ce vaste continent qui, par conséquent, propose des diversités riches et originales des vêtements sensationnels. Ce continent est constamment référencé dans la mode, parfois avec goût, d’autres fois plutôt mal. Donc l’on peut avouer de nos jours que la mode africaine est plus vivante que jamais. Elle est sous les feux de la rampe dans le monde entier, qu’il s’agisse des défilés ou de son utilisation par des célébrités dans les clips ou les films. Il est presque impossible de l’ignorer.

Au Burkina Faso, l’actualité de la mode est assez dense. Pas moins de quinze évènements de mode dans l’année et de cérémonies de distinctions exclusivement réservées pour la mode voient le jour. L’autre point majeur est l’intérêt que les personnalités publiques accordent à nos stylistes burkinabè. Il est presque impossible de l’ignorer. Lorsque les personnalités influentes comme Jacky El Feno aborde de façon ostentatoire des collections de Be Free ou encore Augusta Palenfo qui n’hésite pas poser sur les ensembles sportifs de la marque KOW, ils renforcent les tendances à suivre.

 

 

La Culture africaine est populaire dans le monde entier en ce moment. De nombreux sportifs, chanteurs et influenceurs portent fièrement l’héritage africain et burkinabè en particulier à travers le monde. Cela amène inévitablement le monde à prendre note de ce qu’ils portent. Un grand nombre de jeunes burkinabè vivant dans le monde entier tentent de plus en plus de renouer avec leur héritage. Cela implique de découvrir la mode du Burkina Faso et de l’adopter pour se sentir plus proche de leurs racines.

 

Si aujourd’hui, un styliste comme BLACK glane des trophées au Pays de l’Oncle Sam e même dans des pays scandinaves, c’est l’expertise burkinabè qui est en marche. Les médias sociaux ont également joué un rôle considérable dans la familiarisation du monde avec la mode burkinabè. Il est certain que le fait de voir en temps réel, comment les Burkinabè s’habillent et la variété des styles disponibles donne envie aux gens de se rapprocher de la Culture et du style burkinabè.

Kerry Oumou Williams, Fondatrice de la marque KOW

L’avenir de la mode burkinabè est donc radieux, mais seulement si elle s’empare du récit et se met au diapason du boom actuel. Pour se démarquer et réellement marquer les esprits, les créateurs de marque à l’image de Kerry Oumou Williams doivent également apprendre à avoir le sens des affaires et à mettre en avant l’histoire de leurs produits.

Hervé David HONLA

Quitter la version mobile