Tapis Rouge

AFROBEAT : Le résultat d’un travail d’équipe

Un gala de reconnaissance et de distinction des partenaires techniques et financiers du festival Afrobeat de Ouagadougou. Une trouvaille de la structure Réseau Art et Emergence et Challenge Communication que dirige Jean Marie Nabi ZOPITO qui a le mérité saluer les performances d’un travail d’équipe.

Une équipe n’est pas seulement un rassemblement d’individus en utilisant leurs compétences pour soigner ton image ou encore moins développer ton culte de la personnalité. Une équipe à l’image de celle qui organise depuis plus de dix ans le festival AFROBEAT, doit être un véritable groupe de travail. Chaque membre de l’équipe y compris les partenaires et collaborateurs extérieurs doit œuvrer non pas individuellement mais avec tous les autres pour atteindre un objectif commun, qui est celui de promouvoir l’industrie du spectacle au profit du développement de la cité.

Ils doivent pour cela partager des valeurs communes et une vision du travail à accomplir. En contrepartie, le travail d’équipe doit être une source d’épanouissement pour ses membres et surtout pour la communauté et la municipalité.
S’il est toujours possible de travailler seul dans notre milieu du showbiz, on est très rapidement freiné par ses propres limites. Il est naturellement impossible de tout savoir, de tout savoir-faire, et le temps n’est pas extensible.

Challenge Communication a préféré opter sur un groupe de professionnels, réunis pour travailler ensemble sur le festival AFROBEAT. Mais il ne suffit pas de regrouper quelques personnes pour former une équipe efficace. Jean Marie Nabi ZOPITO et ses partenaires partagent des idées et des valeurs, qui ont permis de créer un lien entre eux. C’est ce lien qui les a motivés et amenés à coopérer afin de réaliser avec succès les dix ans de ce festival.
Chaque membre de cette équipe connaît aujourd’hui son rôle et ce qu’il peut apporter. Les objectifs à atteindre ont été définis clairement et chaque partenaire technique ou financier sait ce qu’il doit de plus apporter comme valeur ajoutée au projet.

Si Réseau Art Emergence a décidé d’organiser ce Gala pour primer ses partenaires, c’est tout simplement parce que les objectifs communs qui avaient été énoncés sont en train de s’accroître et la motivation de chacun est perceptible et porte des fruits.

Le périmètre d’intervention et la marge de manœuvre de ce festival sont aujourd’hui connus de tous. Les organisateurs ont pu être capable de situer l’importance de ce festival dans la communauté et au sein des structures qui l’accompagne. Maîtriser son périmètre d’intervention, sa capacité à prendre des décisions et des initiatives en commun accord avec les partenaires, les pouvoirs publics et la population permet aussi de consolider une forme de solidarité et de cohésion sociale en ces temps difficiles où les forces obscurantistes veulent diviser le pays.

Le vendredi 24 mars prochain, la Salle des banquets de Ouaga 2000 sera le théâtre d’une prestigieuse soirée de gala de reconnaissance et de distinction des partenaires techniques et financiers du festival de musique Afrobeat de Ouagadougou.

LECHAT

Quitter la version mobile