Regards

DIGITOUN: Une plateforme exclusivement destinée aux acteurs culturels

Ouoba Cyrille a présenté le jeudi 16 février 2023 à 17h30, au Stress Out, la nouvelle plateforme digitale de promotion de la culture et de l’éducation burkinabè. Cette présentation s’est faite en présence du monde de la culture et de la presse.

Dans le soucis d’apporter une plus grande compétitivité de la culture burkinabè dans le monde, l’entreprise RIGO à travers un de ses responsables OUOBA Cyrille, a mis en place une plateforme digitale dénommée DIGITOUN. Nombreux sont ces événements qui ont perturbé le monde et très récemment la pandémie à COVID19, ce qui a fortement modifié les canaux de communication et les modes de rencontres. C’est fort de ce constat que DIGITOUN vient apporter sa touche digitale dans le monde de la culture qui aura été une des victimes majeures de cette pandémie.

En effet, DIGITOUN est une plateforme digitale, qui vise à faciliter l’accès aux artistes, aux créateurs, aux spectacles, aux spectateurs et aux formations; bref, à l’ensemble des populations partout où elles se trouvent sur la planète. Ainsi les artistes, mélomanes et consommateurs des arts en général doivent s’inscrire sur la plateforme pour diffuser et suivre leurs actualités en direct.

La plateforme va permettre donc de raccourcir les distances et d’apporter une meilleure visibilité aux acteurs. Il existe de ce fait différents produits dans cette plateforme, ” la Fan Zone” qui met en exergue et en relation toutes les informations de l’artiste préféré avec son fan. Le “e-spectacle” qui diffuse des spectacles en ligne et en direct pour les personnes inscrites sur la plateforme. Le “e-learning” qui est un produit destiné à s’adresser à toute personne désirant partager ses connaissances en direct. Le “e-apprentissage” de langue, qui va permettre de vulgariser les langues locales et surtout de les apprendre aux plus jeunes.

Ibrahim Zerbo, président des Managers des artistes de musique

L’objectif de la création de DIGITOUN est donc de faire voyager la culture au-delà des frontières du Burkina Faso. Hors mis ce voyage, c’est de permettre à ceux qui ont leur produits sur la plateforme, d’avoir des revenus et d’élargir leur audience. C’est une forme de bizness rentable pour les artistes et tous ceux qui travaillent dans l’industrie culturelle.

Smarty, artiste musicien

Une démonstration a été faite par Cyrille Ouoba pour davantage faciliter l’accès à la plate-forme. De nombreuses questions d’approfondissement ont été posées par les artistes, journalistes et acteurs culturels présents dans la salle.

Cyrille Ouoba, promoteur de DIGITOUN

Le représentant du Ministre de la Communication, de la Culture des Arts et du Tourisme, a tenu à exprimer sa joie pour ce nouveau pas dans le développement de la culture. Il marque donc le soutien de son département dans l’accompagnement de ce noble projet.
Pour assurer le fonctionnement et la pérennité de la plateforme, un prélèvement de 30% sera effectué sur chaque achat.

Les promoteurs culturels Papus Zongo et Hervé Honla ont salué l’initiateur Cyrille Ouoba

Une rencontre avec les managers et artistes, est prévu pour mieux les outiller et leur montrer l’intérêt à s’inscrire sur la plateforme. Pour le moment,  la plateforme enregistre dix grands noms de la musique Burkinabè.

NAGALO A. Renaud

Quitter la version mobile