Ladies

Kongoussi lance son festival de mets locaux

La province du BAM, précisément la ville de Kongoussi abrite depuis le 4 février, son premier festival de Mets Locaux en abrégé  FESTIMEL. 

Sous le thème ” Les femmes au cœur de la transformation des produits agricoles du Bam“, la promotrice Franceline Badini/Sawadogo Enseignante aux centres des écoles de Kongoussi et présidente d’association souhaite dynamiser les femmes dans la valorisation de la gastronomie burkinabè. En consommant local et surtout bio, on préserve sa santé.

 

Les études sociologiques comme les enquêtes d’opinion récentes insistent de manière régulière sur le fait que le comportement alimentaire moyen des burkinabè se distingue de celui d’autres pays africains.

 

La prise majoritairement partagée encore dans la population sur l’hygiène alimentaire basée sur les mets purement locaux renforce davantage l’immunité et les liens sociaux.

Franceline Badini/Sawadogo, promotrice du FESTIMEL

Le FESTIMEL voudrait associer plutôt la nourriture au goût, au plaisir de partager entre communauté et à la transmission auprès de la jeune génération, d’où le choix du Centre des Ecoles comme site officiel du festival.

Selon la promotrice, l’alimentation est d’abord liée à la santé et consommer local est thérapeutique. Les personnalités de la région avec à leur tête, le Haut Commissaire Adama Jean Yves BERE, Président du FESTIMEL, reconnaissent plutôt dans les plats traditionnels et les spécialités régionales, un vecteur essentiel de cohésion sociale et de fraternité entre les différentes communautés. Surtout, au regard de la situation et du flux des PDI (Personnes Déplacées Internes) dans la région.

Le partage et la solidarité autour du FESTIMEL dans le Bam,  mérite d’être accompagné par les fils et filles de la région.

 

Hervé David HONLA 

 

Quitter la version mobile