« Crise sociopolitique en Afrique » : Le troisième ouvrage de Youssef Ouedraogo
Point de vue

« Crise sociopolitique en Afrique » : Le troisième ouvrage de Youssef Ouedraogo

Le mercredi 30 mars à 15h du côté de la ZAD à la librairie MERCURY, s’est tenue la dédicace du livre de l’auteur burkinabè Issouf OUEDRAOGO.

 

Une présentation faite par de grands noms des lettres qui ont daigné accompagner l’auteur, il s’agit de Boureima OUEDRAOGO, journaliste éditorialiste et de l’éditeur Thierry MILLOGO.

Qui est Issouf Ouédraogo dit Youssef Ouédraogo ?

Né en République de Côte d’Ivoire, ISSOUF OUEDRAOGO débarque au Burkina Faso après l’obtention de son baccalauréat. Il intégra l’Université de Ouagadougou où il obtiendra une maîtrise en lettres modernes. Il fit ensuite des passages à la radio étant étudiant. La radio GAMBIDI, la radio Arc-en-ciel pour ne citer que ça, il devient jusqu’en 2015 chef des programmes de la Radio Jeunesse. Il a fait aussi de nombreuses collaborations nationales et internationales. Il obtiendra plus tard, un Master en Communication Média à l’Université Senghor d’Alexandrie (campus d’Abidjan). C’est donc pour son mémoire qu’il a eu à traiter le thème « Le rôle des médias dans l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 ». En 2011, il sortira un ouvrage sur la musique burkinabè intitulé « Musique burkinabè moderne, des années 90 à nos jours : analyse critique et perspectives de promotion », Édit ion Universitaire Européenne, Paris 2011. Avec ce troisième ouvrage appelé « CRISES SOCIO-POLITIQUES EN AFRIQUE : rôle des médias dans l’insurrection populaire de 2014 au Burkina Faso » son éditeur affirme qu’il « vient de marquer d’une encre indélébile, son nom dans la loge des écrivains au Burkina Faso ».

L’auteur Youssef OUEDRAOGO nous confie que cet ouvrage est un essai littéraire mais aussi une synthèse de ses mémoires. Et la particularité de cet ouvrage est qu’il pose le problème du rôle des médias particulièrement à l’insurrection populaire de 2014, mais aussi de façon générale en Afrique et dans le monde. C’est d’ailleurs dans ce sens qu’il a articulé son œuvre en trois grands points : le premier point traite des médias et espace publics au Burkina Faso, l’autre acteur de l’insurrection populaire ; le deuxième point c’est le rôle des médias dans les crises sociopolitiques, quelques expériences en Afrique et dans le monde ; et le troisième point ce sont les défis et perspectives.

Boureima OUEDRAOGO, modérateur de cette dédicace à expliquer aux hommes de médias présents qu’ils ont été d’une manière ou d’une autre des acteurs au cœur de l’insurrection populaire de 2014 au Burkina. Il nous rappelle que tous les produits littéraires qui ont traité de l’insurrection au Burkina Faso, se sont focalisés sur les organisations de la société civile et des parties politique tout en oubliant les médias.

CRISES SOCIO-POLITIQUES EN AFRIQUE : rôle des médias dans l’insurrection populaire de 2014 au Burkina Faso est une œuvre de 112 pages.

Aida N’Douonmou

X