Regards

Stress Out : Espace de divertissement de l’année

Ouvert le 30 décembre 2020, le Stress Out situé à l’entrée de Ouaga 2000, est aujourd’hui l’espace culturel et du musique live le plus réputé du Burkina. Il a célébré son troisième anniversaire digne d’une soirée de prestige.

Les artistes musiciens résidants à Ouagadougou et au Burkina Faso en général peine souvent à trouver un espace de représentation live répondant aux normes internationales. C’est pour cette raison le Stress Out a été construit, non seulement pour palier à cette insuffisance, mais aussi pour professionaliser l’industrie musicale.

Le Stress Out est une bouée de sauvetage pour les artistes que nous sommes et surtout pour les férus  du live” avoue Daisy Franck. Fondé par la structure Focus Groupe, le Stress Out comporte aujourd’hui trois unités principales : la Boîte de nuit, la terrasse et la mezzanine appelée ROOFTOP. Très équipé par une sonorisation et un backline d’appoint et autonome,  le ROOFTOP est doté d’un confort artistique remplissant les standards internationaux.

Une cinquantaine d’artistes et d’événements se sont déroulés tout au long de l’année. Ouvert de 7j/7 avec une plage ouverte pour tous les soirs à partir de jeudi en fonction des thématiques précises. Des prestations de  Duden J à Vins en passant des Master Class et conférences de presse,  le Stress Out est passé maître de l’événementiel au Burkina Faso.

La journée du 30 décembre dernier, malgré les mouvements d’humeurs causés par la pénurie des hydrocarbures provoquant la réduction drastique du trafic dans la ville, le ROOFTOP avait refusé du monde hier. Les hôtes de la soirée c’était trois artistes et non des moindres:

Donsharp DEBATORO double kunde d’or en activité, a livré un spectacle grandeur nature sur cette scène au toit coulissant. Slam, chant et même rap, Seydou Batoro de son vrai nom à fait étalage de tout son talent devant un public averti.

Kandy Guira, l’artiste burkinabè de la diaspora la plus en verve du moment a séduit ses compatriotes au ROOFTOP.  L’ex lauréate de la SNC est en pôle position pour être qualifiée d’icône de la musique burkinabè. Des symphonies langoureuse teintées de folklores du plateau central, Kandy a cristallisé le public par la qualité limpide de sa voix.

Kandy Guira

Floby a bouclé la boucle dans une véritable osmose avec un public resté debout tout au long de sa prestation. Il a distillé des mélodies à la fois d’anthologie et d’actualité. “Floby devrait avoir le soutien des autorités et des mécènes pour l’amener à jouer à l’Olympia ou à Bercy à Paris ” c’est le message et la conclusion qui fusaient sur toutes les lèvres des mélomanes.

Le boss du Stress Out sur les pas de danse warba

trecoupé par une grande parenthèse de la coupure du gâteau,  le responsable Izouma Sidibe et ses premiers amis présents au projet sont montés sur la scène pour faire des témoignages.

Floby

Le Stress Out aura manqué positivement l’année 2022 sur le plan musical. Des plus jeunes aux plus expérimentés, il aura apporté une plus value dans une industrie musicale en quête de stabilité sur le plan international.

Hervé David HONLA 

 

Les plus lus

To Top