Regards

FIDIAS: La diaspora possède aussi son festival

Le Festival International de la Diaspora ( FIDIAS) a ouvert ses portes ce jeudi 15 décembre 2022 dans l’enceinte du musée national à partir de 20h. Sous le regard des chefs coutumiers, autorités et invités ce festival voudrait apporter sa pierre à l’édifice.

Le FIDIAS est un festival qui veut mettre en lumière tout ce que la diaspora burkinabè entreprend pour le pays. Le thème de cette première édition est ” l’investissement de la diaspora au Burkina Faso : défis et opportunités” C’est donc sous le regard de la directrice du musée Rasmata SAWADOGO, des chefs coutumiers de Dassasgho et des différents invités que les festivités se sont déroulées.

Le FIDIAS entend être le carrefour des grands rendez-vous. Véritable levier de développement, nos compatriotes vivants à l’extérieur investissent d’énormes ressources financières pour l’émergence de leurs nations. Le Festival International de la Diaspora vient à point nommé, mettre en lumière ces bonnes volontés. Des personnes ressources qui font un effort et qui travaillent conséquemment pour donner un lendemain meilleur à nation entière.

Abdoulaye Tapsoba, promoteur du FIDIAS

Une pléthore d’activités se déroule depuis le 15 décembre et ce jusqu’au 18 décembre. Notamment, des séances de formation, une rue marchande, des rencontres B to B, un dîner gala et la serise sur le gâteau pour leur magnifier toute notre gratitude, des diffusions seront faites sur les différentes réalisations de ces derniers. La particularité de ce festival, au delà du volet festif, c’est aussi un réel cadre de renforcement des liens entre nous Burkinabès, surtout dans un contexte de crise sécuritaire délétère.

Plusieurs artistes se succéderont sur la scène musicale en l’occurrence Prince Zoetaba, Miss Maya, Pamika, Blackness, Freeman Tapily, Elty, Zmo… Cet évènement a un enjeu de développement culturel d’où la promotion de nos œuvres locales (programmation artistique locale).
Le promoteur Abdoulaye Tapsoba, entend poursuivre des séances de plaidoiries toute l’année.

NAGALO A. Renaud

Les plus lus

To Top