Ladies

Les Femmes festivalières désormais unies

L’association des femmes festivalières du Burkina AFFB a organisé une conférence de presse ce vendredi 9 Décembre 2022 à Ouagadougou. Ladite conférence avait pour but de présenter officiellement leur association et de lancer les premières activités qui commence par une journée caritative prévue pour le vendredi 23 Décembre 2022.

En partenariat avec la mairie de Ouagadougou qui contribuera à les mettre en contact avec les Personnes Déplacées Interne (PDI), les femmes festivalières du Burkina consacreront une journée entière aux côtés de ces déplacés internes à travers l’activité qu’elles ont baptisé « Songtaaba“.

Adja Ouédraogo, membre de l’association invite toutes les bonnes volontés à se joindre à cette journée caritative

Au programme de cette cérémonie; il est prévu un arbre de Noël, un repas communautaire, des remises de cadeaux pour les enfants des déplacés, des dons, et des séances de causerie et sensibilisation.

Créer en 2021, Joceline Nadembega, présidente de l’association, précise que les objectifs de l’association sont entre autres; promouvoir la production et la consommation des mets locaux, la lutte contre les violences faite aux femmes, la lutte contre l’excision, la lutte contre les grossesses en milieu scolaire et bien d’autres. Elles mèneront aussi des plaidoiries auprès des directeurs des festivals et des autorités pour une régularisation de leurs conditions de travail et de partenariats.

Quand à Esther Kiemde, secrétaire générale de l’AFFB, c’est en étant des mères de famille, et ayant des frères, des maris au front et vu les conséquences de l’insécurité, lié aux attaques terroristes, que l’idée est née d’organiser une telle activité, pour donner la chance aux enfants déplacés internes de fêter Noël.

Selon les festivalières, tout ceux qui seront intéressés à se joindre à l’AFFB, pour soutenir les déplacés internes, peuvent contacter l’association, dans les différents quartiers de Ouagadougou.

Micaëlle SAM

Les plus lus

To Top