Regards

Musée national, 60 ans après

Dans le cadre de la célébration des 60 ans du musée national du Burkina Faso, le comité d’organisation du musée avec l’accompagnement des acteurs culturels ont procédé à la cérémonie de lancement officiel dans l’après midi du dimanche 13 novembre 2022 à 15h au sein du musée.

C’est dans le souci de préserver l’histoire, la culture, les valeurs éthiques du Burkina Faso, que le musée national a été créé. Il fête en ce jour 13 novembre 2022 ses soixante ans. Pour ce faire le Ministre de la Communication de la Culture des Arts et du Tourisme, les Ambassadeurs du Japon, les acteurs culturels et le monde de la presse ont procédé en ce jour à une cérémonie de lancement officiel.

En effet le musée national du Burkina Faso (ex Haute-Volta), a été créé le 13 novembre 1962 par la loi n°42/62/AN du 13 novembre 1962 et était directement rattaché à la Présidence de la République. Plus tard, il deviendra un Établissement public de l’Etat à caractère scientifique, culturel et technique (EPSCT) doté d’un conseil d’administration, ce, depuis le 20 mars 2002 par le décret n°2002-111/PRES/PM/MAC/MEF avec de nouvelles missions et relève du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme.

Pour cette cérémonie de lancement en prélude aux activités qui viendront, les différentes personnalités présentes ont pris la parole. Du mot de bienvenue de la directrice Rasmata SAWADOGO/MAIGA en passant par celui des représentants des anciens directeurs du musée à celui du Ministre de la Communication de la Culture des Arts et du Tourisme Jean Emmanuel OUEDRAOGO, tous ont marqué leur joie pour la célébration et exhorter les premiers responsables du musée mais également les burkinabè à plus de dynamisme dans la valorisation de la culture.

Jean Emmanuel OUEDRAOGO (MCCAT)

A cette cérémonie, des attestations de reconnaissance ont été remis aux différents responsables ayant dirigés le musée national depuis sa création. Ceci pour montrer l’effort, tout le travail abattu par ces derniers pour le développement de cet établissement public. Afin de bien démarrer la célébration des 60 ans, un vernissage dénommé “MUSÉE ET COHÉSION SOCIALE” a eu lieu pour le bonheur des invités. Ce vernissage fait donc cas de la culture burkinabè en général, présentant les valeurs culturelles que regorge le pays; A savoir; l’hospitalité, la parenté à plaisanter et bien d’autres.

S’en est suivie une visite des habitats du Faso, où il était question des constructions mais également du mode de vie en fonction des ethnies que compose le Burkina Faso.

Le lancement des festivités des 60 ans est donc acté, tout en attendant les fonds nécessaires pour mener à bien, les différentes activités aux programmes.

Nagalo A. Renaud

Les plus lus

To Top