Ladies

Salmata OUÉDRAOGO: La diaspora burkinabè au Québec honorée

La Professeure Salmata Ouédraogo hisse davantage le drapeau burkinabè au Québec. En effet, le Réseau Université du Québec, qui regroupe dix établissements universitaires (UQAM, UQAC,
l’INRS, l’ENAP, l’ÉTS, TÉLUQ, etc.) l’a introduit dans le cercle très restreint des dix membres au Cercle d’excellence et au rayonnement du réseau le 27 septembre 2022.

Dix lauréats figurent désormais au Cercle d’excellence de l’Université du
Québec. Parmi les récipiendaires de cette année, on peut mentionner fièrement le nom de la jeune burkinabè Salmata Ouédraogo. Elle est
professeure titulaire au Département des sciences économiques et administratives (DSEA) de l’UQAC.

Être donc nommé au Cercle d’excellence de l’UQ est considéré comme une forme de reconnaissance qui atteste la contribution et la performance d’une récipiendaire à l’image de Salmata en termes de valeurs, de pratiques et de résultats. Cette distinction est également sa  contribution et une reconnaissance de l’UQ (Université Québécoise) que ses membres portent à son endroit.

Plusieurs réalisations tangibles lui ont valu cette distinction. On peut citer entre autres , ses résultats probants au plan de l’enseignement, de la recherche et de l’encadrement d’étudiants. Son parcours universitaire a été linéaire, élogieux et progressif. Salmata s’est hissée à l’unanimité au rang de professeur titulaire, preuve d’une carrière universitaire sans tâche.

 

Elle est bien appréciée dans le milieu à la fois par ses collègues et par ses étudiants, notamment pour ses capacités de vulgarisation des connaissances économiques et sociales, les valeurs humaines qu’elle incarne et la disponibilité dont elle sait fait preuve à tout moment. La professeure a su développer une expertise très appréciée et sollicitée dans ses domaines d’intervention de prédilection. Son rôle et son implication, déterminants dans l’intégration et la réussite des étudiants  africains en général et burkinabè en particulier, sont grandement salués au Québec.

Saluons surtout la bravoure de cette burkinabè de la diaspora qui utilise à bon escient son statut pour être utiles au continent en construisant des
ponts entre leur pays d’accueil et leur pays d’origine. Les performances de la professeure Salmata Ouédraogo sont fortes appréciées aussi dans ce secteur. Élevée au titre de Chevalier de l’Ordre de l’Étalon du Burkina
Faso, en 2020, Salmata est une femme dont son engagement est aussi reconnu sur le plan national.

 

En effet, la Professeur Salmata Ouédraogo a beaucoup contribué à l’admission, à l’accueil et à l’intégration de plusieurs dizaines d’étudiants burkinabè, mais aussi africains, au sein de l’UQAC, lorsqu’elle assumait les fonctions de directrice du recrutement et de la mobilité internationale au Bureau de l’international, de directrice du programme de maîtrise en Gestion des organisations, de directrice du programme de maîtrise en Gestion de projet et de responsable académique des
programmes délocalisés de l’UQAC au Sénégal.

Son engagement panafricain auprès des étudiants au Québec lui a donc valu cet honneur.

Hervé David HONLA 

Les plus lus

To Top