Zoom

(37e FIFF) Commissions du Fonds Image de la Francophonie : Trois œuvres burkinabè financées.

A l’occasion du 37e Festival International de Film  Francophone (FIFF) de Namur, votre journal OXYGENE MAG a été invité à couvrir ce festival durant toute la période (30 septembre au 7 octobre). Malheureusement, suite aux évènements politiques et sociaux au Burkina, un de nos reporters n’a pas pu effectuer le déplacement. Néanmoins, le magazine suit de près le festival via les réseaux des confrères européens et la responsable en charge de la communication du FIFF. Ainsi donc, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a annoncé le palmarès des commissions de septembre du Fonds Image de la Francophonie. 

 

En effet ; deux commissions de sélection du fonds d’aide de l’OIF, réunies en septembre 2022 sous la présidence des cinéastes Rithy Panh (Cambodge) et Rahmatou Keïta (Niger) avaient sélectionné 27 projets de 15 pays, dont 8 pour des aides au développement, 14 pour des aides à la production et 5 pour des aides à la finition.

Le Fonds Image de la Francophonie est un dispositif de financement orienté vers les pays francophones du Sud et géré depuis plus de trente (30) ans par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Le fonds est doté d’un million (1 000 000) d’euros, soit 650 000 000 FCFA par an destinés à la fois au cinéma et à la production audiovisuelle.

Les cinéastes Rahmatou Keïta (Niger) et…

C’est ainsi que lors du FIFF, 20 projets de fiction cinéma, documentaires et séries de fiction ont été primés, parmi les 98 étudiés par les 2 commissions (Cinéma-fiction et documentaires / séries) du Fonds OIF, pour un total de 607.000 € dont 487.000 sur fonds OIF et 120.000 de bonus ACP-UE Culture. 14 projets ont été placés sur une liste d’attente et pourront bénéficier d’éventuels reliquats budgétaires de fin d’année. 4 projets ont été autorisés à être redéposés en vue d’une session ultérieure.

…Rithy Panh (Cambodge) ont présidé les commissions

Voici les résultats :

 

Commission Cinéma-Fiction du Fonds Image de la Francophonie réunie les 26-27 septembre 2022


AIDE AU DEVELOPPEMENT DE LONGS METRAGES

  • « Congo Boy » de Rafiki FARIALA (République centrafricaine)                                 10 000 €
  • « Sivana » de Nabih DAY (Madagascar) et Benjamin GUENIOT (France)                 10 000 €
  • « Magic Abass » d’Issa Serge COELO (Tchad)                                                          10 000 €

 

AIDE A LA PRODUCTION DE LONGS METRAGES 

  • « Gladiateurs » de Moussa TOURE (Sénégal)        45 000 € OIF + 40 000 € bonus ACP-UE
  • « Marabout Chéri » de Kadhy TOURE (Côte d’Ivoire) & Luis MARQUES (BurkinaFaso)                                                              40 000 € OIF + 40 000 € bonus ACP-UE
  • « It’s a sad and beautiful world » Cyril ARIS (Liban)                                                  45 000 €
  •  « Un couple heureux » d’Hicham LASRI (Maroc)                                                       40 000 €

 

AIDE A LA PRODUCTION DE COURTS METRAGES 

  • « Le fardeau des ailes » Rami JARBOUI (Tunisie)                                                      15 000 €
  • « Les pluies d’été » Gabriella CHOUEIFATY (Liban)                                                   11 000 €

AIDE A LA FINITION

  • « Pierrette » de Rosine MBAKAM (Cameroun)                                                              21 000 €

 PROJETS EN LISTE D’ATTENTE (non ordonnée) :

  • « Le lac bleu » » de Daoud AOULAD-SYAD (Maroc)
  • « La maison du vent » d’Auguste Bernard KOUEMO YANGHU (Cameroun)
  • « La mer et ses vagues » de Liana KASSIR et Renaud PACHOT (Liban)
  • « The settlement » de Mohammed RASHAD (Egypte)
  • « Touda » de Nabil AYOUCH (Maroc).

PROJET POUR LEQUEL UNE NOUVELLE PRESENTATION A ETE AUTORISEE :

  • Aïcha de Mehdi BARSAOUI (Tunisie)

Commission Documentaires/Séries du Fonds Image de la Francophonie réunie les 22-23/09/2022

AIDE AU DEVELOPPEMENT (LONGS METRAGES DOCUMENTAIRES)

  • « Non, je n’ai pas trouvé l’Eldorado » de Sephora Monteau (Haïti)                          10 000 €
  • « Parlementaire debout » de Joseph Moura (RDC)                                                    10 000 €

 

Boubacar SANGARE avec son long métrage documentaire « Djeliya, la mémoire du mandingue », il perçoit 30 000 € soit 19.500.000 F CFA

AIDE A LA PRODUCTION (SÉRIE DE FICTION)

  • « Les âmes errantes de Kinshasa » série de fiction de Dieudo Hamadi (RDC)                                                                                                           50 000 € + 40 000 € de bonus ACP-UE
  • « Catcher », long-métrage documentaire de Derhwa Kasunzu (RDC)                       30 000 €
  • « Djeliya, la mémoire du mandingue », LM doc. de Boub. Sangaré (Burkina)        30 000 €
  • « La langue de l’eau », long-métrage documentaire de Polen Ly (Cambodge)         30 000 €  
  • « Yambo Ouloguem, la blessure », LM documentaire de Kalidou Sy (Sénégal)      25 000 €
  • « Les filles du Nil », long-métrage documentaire de Nada Riyadh et Ayman El Amir (Egypte) 25 000€

Quant à Chloé Aïcha BORO avec son long métrage documentaire « Paradis originel » , elle perçoit 15 000 € (9 750 000 F CFA) comme aide à la finition

AIDE A LA FINITION 

  • « Paradis originel » LM doc. de Chloé Aïcha Boro (Burkina Faso)                           15 000 €
  • « Au cimetière de la pellicule », LM doc. de Th. Souleymane Diallo (Guinée)        15 000 €

PROJETS MIS EN LISTE D’ATTENTE : 

  • « Or de vie », long-métrage documentaire de Boubacar Sangaré (Burkina Faso), en finition
  • « Kongo, le royaume du fleuve », série de Ori Huchi Kozia (RDC) en développement
  • « Mugu », série de fiction de Joël Akafou (Côte d’Ivoire), en développement
  • « Sanctuaire », série d’Alex Ogou (Côte d’Ivoire) et Eric Lengani (Burkina Faso), en développement.
  • « Echo nomade », long-métrage documentaire d’Intagrist El Ansari (Mali), en développement
  • « Black Santiago Club », série de Toumani Sangaré (Mali) et Tiburce Bocovo, en finition
  • « Les fondations de la liberté », LM doc. de Marcel Melthérorong (Vanuatu), en finition
  • « Nous les noirs », LM doc. de Jean-Pierre Bekolo (Cameroun), en finition
  • « Le spectre de Boko Haram », LM doc. de Cyrielle Raingou (Cameroun), en production

PROJETS POUR LESQUELS UNE NOUVELLE PRESENTATION A ETE AUTORISEE :

  • « Fara », série d’animation de Louisette Ratsivahiny (Madagascar)
  • « Palimpseste », série d’animation d’Ingrid Agbo (Togo)
  • « Zion Music », long-métrage documentaire de Rama Thiaw (Sénégal).

Les Bonus ACP-UE sont accordés dans le cadre du Programme Clap ACP de renforcement des coproductions entre pays du Sud, mis en oeuvre par l’OIF en partenariat avec 5 fonds africains (Fonsic, Côte d’Ivoire / RFO, Rwanda / NFA, Ghana / DocA, Kenya / RFC, Madagascar), avec la contribution de l’Union européenne et l’appui de l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP).

Hervé David HONLA     

 

Les plus lus

To Top