Entretien avec

Festival de Kamboinsin : les promoteurs en parlent

Ce samedi 20 août, notre magazine s’est rendu dans les locaux de Naaba Empire à la rencontre de Farid SANOGO et Alioune DIPAMA. Ces deux jeunes braves représentent l’Association des Jeunes Dynamiques, qui organise le Festival Kamboinsin, prévu cette année du 10 au 11 septembre au terrain du lycée du futur. Ils ont accordé un entretien exclusif à OXYGENE MAG

 

Alioune DIPAMA et…

L’association a été fondée en quelle année ?

Ça fait une année déjà, car elle existe depuis le 30 août 2021

…Farid SANOGO de la structure NAABA EMPIRE qui organise le Festival de Kamboinsin

Quel est le but principal de cette association ?

Le but principal de notre association est de créer une cohésion sociale sur le territoire national à travers des activités culturelles, sportives et humanitaires.

Depuis combien d’années ce festival existe ?

Cette année, le festival sera à sa deuxième édition.

Le public avait répondu massivement présent lors de la 1ère édition

Pour la 1ére édition quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ?

Il y a toujours des difficultés au tout début. En ce qui concerne la première édition, c’était difficile d’approcher les partenaires, ce qui a fait que nous étions coincés financièrement. Nous avons également eu de la peine à gérer le public parce qu’il y avait plus de monde qu’on ne s’y attendait.

Quel est le thème de cette deuxième édition ?

Le thème de cette deuxième édition c’est : ” vivre ensemble et culture de paix

Pourquoi ce choix ?

Ce choix, tout simplement, parce que notre but est de participer à la cohésion sociale, étant donné que notre pays traverse une situation difficile actuellement.

Les membres de l’association étaient passés à OXYGENE MAG pour solliciter un accompagnement

Avez vous eu le soutien nécessaire pour l’organisation de cette édition ?

Actuellement nous travaillons sur fonds propre. Nous avons aussi l’aide de quelques particuliers qui nous soutiennent.

Qu’est ce qui fait votre particularité par rapport aux autres événements similaires ?

À travers ce festival, nous souhaitons faire des dons en faveur des Personnes déplacées internes et par la même occasion, nous allons promouvoir les jeunes talents burkinabè.*

“Nous demandons aux partenaires de faire confiance à la jeunesse consciente”

Quel message pouvez-vous adresser aux jeunes comme vous, qui aimeraient emprunter votre chemin ?

Pour réussir une telle activité, il faut bien s’entourer d’une équipe dynamique et oser entreprendre.

Un mot à ceux qui vous soutiennent dans ce projet.

Avant toute chose, nous remercions les particuliers qui nous soutiennent depuis le départ et nous faisons appel aux entreprises et aux particuliers pour qu’ils nous prêtent main forte afin que nous puissions réaliser des choses plus grandes.

Jess BASSOLE (Stagiaire)

 

 

 

Les plus lus

To Top