Le Coup d'OXYGENE

LEGRATA : La conférence du nouvel An Kamite.

Le Grand Retour des Ancêtres sur la Terre de l’Afrique (LE GRATA) a tenu le samedi 23 juillet à son siège dans le quartier de Tampouy, une grande conférence. Cette conférence s’est tenue à 15h, dans le cadre de la célébration du nouvel an Kamite.

 

C’est le Président de l’association de LEGRATA NAAMWINBEGURÉ Bekuone SOME, le Docteur KONATÉ Dramane, Sémiologue Maître en Intelligence Endogène et le Professeur Egyptologue SOME Jean Magloire qui ont animé cette conférence publique. C’est sous le thème “Source et ressources endogènes de la culture et de la diaspora : de l’antiquité à l’Afrique contemporaine” que cette conférence a eu lieu. L’invité d’honneur était Konomba TRAORÉ, Tradi-thérapeute, Trésor humain vivant.

Cette rencontre a été aussi un lieu de partage d’informations, d’enseignements. Le président de l’association a tenu à remercier les participants pour leur mobilisation. Il a ensuite signifié l’importance de cette retrouvaille qui marque le nouvel an Kamite 6258. Il a enfin fini avec le chronogramme des communicateurs.

En effet, cette conférence est une première du genre dans la célébration du nouvel an Kamite. Et c’est dans ce sens que le Dr KONATÉ et le Pr SOME ont tenu à élucider un certain nombre de choses. Ils ont expliqué les origines de certaines civilisations tout en faisant référence à l’Égypte ancienne. Ils ont aussi expliqué que selon le calendrier Kamite, le nouvel an est fêté chaque 19 juillet d’où cette grande conférence pour mieux expliquer les raisons. Notons, cette association prône le retour de l’Afrique à ses sources et origines. Tout cela se passe donc par le partage d’informations, l’éveil de conscience de la population africaine sur la nécessité de revenir à la tradition. C’est ce partage d’informations qui a été fait à travers cette rencontre.

Nombreux sont ces personnes venues pour mieux connaître, comprendre la nécessité de ce retour aux sources des Africains. Cela a été un lieu de partage d’informations, d’enseignements. Il faut noter que l’association LEGRATA est à sa première célébration du nouvel an Kamite au Burkina Faso. Et pour eux, il était important de le marquer par une activité de ce genre. Selon les panélistes, « Il est important pour les africains de renaître spirituellement ».

le Président de l’association de LEGRATA NAAMWINBEGURÉ Bekuone SOME

 

L’association dit donc vouloir mener des activités tout au long de l’année afin de bien faire passer leur message, pour que chaque africain comprenne la nécessité de revenir à ces sources.

NAGALO A. Renaud

Les plus lus

To Top