Academy

Techniciens de son assez outillés

Une formation dédiée aux techniciens de son s’est tenue ce jeudi 21 juillet 2022 à l’Institut français de Ouagadougou.

Débuté le 19 juillet dernier, cette formation a été initiée par la structure GLOBAL Électronique dont le responsable est OUEDRAOGO SALOMON WINDKOUNI. Cette initiative deuxième du genre vise à donner les bases et renforcer les capacités des personnes passionnées du son, du métier du son. C’est donc une formation pour les techniciens en son, et pour toutes ces personnes désireuses d’apprendre les techniques en son, Cette initiation est donc un cadre pour la théorie mais aussi pour une pratique.

En effet, pour cette édition trois grands points sont au programme, il s’agit entre autres de la mise en place sonore d’un spectacle vivant ou événementiel, de la configuration et exploitation des consoles numériques, et la place de l’électricité dans le spectacle vivant. Ces trois points ont été développés par des spécialistes du domaine tels que le promoteur OUEDRAOGO Salomon Windkouni, KOUANDA Osseni,  BAMOGO Abdoulaye, et de BAMBARA Thierry.La particularité de cette deuxième édition est donc la maximisation de la pratique pour permettre aux participants de toucher aux matériels concernés. La particularité réside aussi dans l’amélioration de la pédagogie dans la formation.

” Nous sommes dans un monde où il faut savoir ce que tu fais et comprendre ce que tu fais” dixit le formateur KOUANDA Osseni.

Pour cette journée de jeudi, les participants ont été entretenus sur l’électricité de façon générale. Il a s’agit de faire comprendre aux participants l’importance, la qualité, mais surtout la manière dont il faut faire pour mener à bien un branchement électrique. Et cette formation sur l’électricité a été tenue par Thierry BAMBARA et Abdoulaye BAMOGO. C’était aussi une journée de partage d’expériences des formateurs, comment chacun a évolué. Pour les jours à venir les formateurs reviendront sur l’implantation de scène,le branchement, le calibrage de son et le samedi, dernier jour, les participants auront toute la journée pour mettre une scène en place, en gros c’est une mise en application de ce qui sera dit tout au long de la formation. Cela va se faire donc par un concert avec un artiste du nom de Zabda. Un concert spécial pour que les apprenants se mettent dans le bain de la mise en scène.

Selon Monsieur OUEDRAOGO SALOMON WINDKOUNI cette année, l’engouement des jeunes pour cette formation s’est accrus au regard du nombre de participants. Le bilan est donc positif . Et donc pour les années à venir c’est de faciliter la venu d’autres personnes aguerries du domaine de différents horizons pour porter un plus dans la formation. Au delà de ça, la vision est donc de mettre en place un institut de formation qui va venir palier au manque d’école formant dans le domaine de la régie générale du spectacle vivant.

OUEDRAOGO SALOMON WINDKOUNI, promoteur

Le promoteur tient à remercier l’institut français pour son accompagnement mais aussi ceux qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite cette formation.

NAGALO RENAUD

Les plus lus

To Top