Academy

FORM’ACTION : 57 jeunes aptes pour la Télévision Citoyenne de Tenkodogo

Le complexe CINE PARK situé dans la commune de Saaba a été le théâtre hier 11 juillet 2022, d’une vaste cérémonie de clôture et de restitution d’une cinquantaine de jeunes incubés issus de la région du Centre-Est dans la production de contenus télévisuels et en entreprenariat culturel et créatif. C’était en présence de la Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme Valérie KABORE.

 

Dans le cadre de l’appel à projets du Programme d’appui aux industries créatives et à la Gouvernance de la culture (PAIC-GC) lancé par le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) en partenariat avec l’Union Européenne, le Projet FORM’ACTION monté par MEDIA 2000 a bénéficié d’un appui de financement pour la formation, au départ de 18 jeunes de la Région du Centre-Est.

La formation qui s’est déroulée du 1er mars au 31 mai 2022 est une forme d’incubation dans la production des contenus cinématographiques, audiovisuels et numériques. Les corps de métiers concernaient entre autres : La Production/Chef d’équipe/Entrepreneur-Gestionnaire, Réalisateur/Scénariste : Coordonnateur technique et artistique, JRI (Journaliste Reporter d’Images), Cameraman de production/Opérateur de prise de vues, Commercial/Chargé du marketing, de la prospection commerciale et de la Communication, Monteur/Chargé de la conservation des archives (CAV) et de la documentation.

Initialement prévu pour dix-huit (18) incubateurs, l’équipe s’est élargie à un nombre impressionnant de 57 jeunes. L’objectif primordial de FORM’ACTION est de former ces jeunes filles et garçons en vue de les accompagner à créer des structures de production pour produire et vendre des programmes prêts à diffuser à la Télé Citoyenne de Tenkodogo (TCT). Rappelons au passage que MEDIA 2000 avait signé un partenariat avec le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) pour 10 ans renouvelables pour créer la TCT qui est une télévision spécialisée dans la diffusion de contenus orientés vers les questions de développement durable, de culture, de citoyenneté, de sport et de divertissement.

Ciné Park Academy

La formation s’est donc déroulée dans le complexe CINE PARK Academy qui est centre pluridisciplinaire soutenu par l’entreprise AFRICA BROADCAST STUDIOS (ABS). Ce complexe accueille donc depuis 2021, des cinéastes, communicateurs, acteurs culturels pour des formation, des productions, des restitutions et des évènementiels. Des salles de tournage, plateaux Web TV et digital y sont également aménagés. Fondé par la Ministre Valérie KABORE, elle-même professionnelle de l’audiovisuelle et de la Communication, elle voudrait faire de CINE PARK ACDEMY cet incubateur de jeunes entrepreneurs culturels dotés des expériences aux normes internationales. Raison pour laquelle, ce gigantesque édifice a été conçu pour offrir au monde du cinéma et de l’audiovisuel, des infrastructures adéquates pour de bonnes productions de contenus.

L’altruisme du Projet FORM’ACTION relève de l’exploit ! Initialement prévu pour former un effectif de 18 dont 3 Producteurs pour coordonner et animer 3 Maisons de Productions, 47 autres participants y ont été ajoutés répartis en 6 corps de métier. Au total, FORM’ACTION s’est déroulé avec 65 apprenants.

Ainsi donc, un premier regroupement s’est effectué du 1er au 26 mars 2022 à l’espace Culturel Gambidi. Cinq jours après, leur initiatrice, Valérie KABORE a été porté à la tête de département en charge de la Communication, de la Culture, de Arts et du Tourisme. Elle a donc par la suite cédé l’organisation général au coordinateur Souleymane OUEDRAOGO. Au final c’est cinquante-sept 57 incubés qui ont pris part à FORM’ACTION. Les modules spécifiques ont commencé à être dispensés à partir du 28 mars dans l’enceinte de Ciné Park Academy à Saaba pour s’achever le 20 mai 2022.

Souleymane OUEDRAOGO, Coordonnateur de FORM’ACTION

En présence donc du représentant du Ministre des Sports, de la Jeunesse et de l’Emploi, des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), notamment le FDCT, tous autour de la Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCCAT), le Coordonnateur SOULEYMANE OUEDRAOGO a présenté à la fois les étapes du projet FORM’ACTION, les formateurs et les jeunes impétrants. « Cette immersion en milieux professionnels a renforcé les aptitudes et reflexes des incubés à vivre les réalités d’une rédaction de télévision, d’une agence de production de contenus et d’un plateau de tournage de film » affirme Souleymane OUEDRAOGO.

En effet, le contenu pédagogique comportait une phase de stages pratiques en entreprises. Cette étape s’es déroulée au sein de cinq (5) organes de presse publics et privés que sont : RTB Télé, OMEGA TV, SAVANE TV, CANAL3 et 3TV. Ensuite trois (3) structures de production télévisuelle et cinématographique à savoir ; INITIATIVES PRODUCTION (IP+), les FILMS de YONA et CINE PARK ACADEMY.

Entre prestations d’artistes (Chanteurs et humoriste) et discours, le public a eu la primeur de découvrir les supports de productions audiovisuelles que les apprenants ont réalisés au cours de leur formation. Une formation dispensée par des professionnels les plus qualifiés triés parmi les meilleurs du Faso. On pouvait reconnaître ; Pierre Ernest Roamba, Evariste Pooda ou encore Guy Désiré Yameogo.

En dehors de la formation proprement dite, des journées de renforcement des capacités opérationnelles de ces jeunes incubés ont également été organisées. Il y a eu de nombreuses échanges avec les responsables d’institutions tels que ; la Direction régionale de l’Economie et de la Planification du Centre-Est (DREP-RCE), le FDCT, le Ministère en charge de de la Jeunesse à travers sa Direction Générale chargée de l’Entreprenariat et de l’Autonomisation des Jeunes (DGEAJ), l’Agence et Financement et de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (AFP/PME), le Fonds National de la Finance Inclusive (FONAFI), la Société d’Accompagnement et de Financement de l’Entreprise (SAFINE), la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), la Gendarmerie Nationale et la Croix Rouge.

A l’issue donc de cette formation, cinq (5) équipes composées de six (6) profils différents ont été volontairement constituées par cinquante (50) jeunes incubés pour porter les projets de co création, chacun selon son corps de métier en jouant sa partition. Ainsi donc, Producteur, Réalisateur/scénariste, Commercial, Cameraman, Journaliste Reporter d’Images et Monteur se sont retrouvés ensemble par affinité pour développer des petites productions de contenus au terme de la création des cinq (5) entreprises. Ils ont été présentés au public, à la Ministre et aux PTF.

C’est donc une cinquantaine de jeunes sans emploi de la région du Centre-Est qui ont été formés et sont aujourd’hui aptes à faire rayonner la chaîne de la Télévision Citoyenne de Tenkodogo. Ils ont tous reçu leur parchemin des mains de leur responsables. Alphonse TOUGOUMA, DG du FDCT a pris l’engagement à travers sa structure, de les accompagner durant leur insertion professionnelle en les octroyant tous les marchés du FDCT dans les productions des contenus audiovisuels dans la Région du Centre-Est.

Conscient des responsabilités qui incombant à un média à l’image de la Télévision Citoyenne de Tenkodogo, FORM’ACTION a veillé à dispenser ses modules en étant attentif aux conséquences sociétales de celle-ci. La TCT s’attache en particulier à rendre les contenus accessibles aux populations de cette région, à représenter la diversité, à protéger la jeunesse et surtout à sensibiliser le public aux grandes causes de notre société.

Pour davantage les encourager, L’ex PDG de Média 2000, Valérie Kabore leur offre sur fonds propre, la somme d’un million (1 000 000) F CFA à chacun des cinq groupes constitués. Elle a également lancé une commande de production de contenus en fonction des TDR qui leur seront donnés pour une bagatelle somme de cinq millions (5 000 000) F CFA.

Hervé David HONLA

 

 

Les plus lus

To Top