Regards

Siège du FDCT à BOBO : C’est désormais effectif

« C’est une volonté du gouvernement se concrétise dans le cadre du Programme d’appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture » Dixit Valérie KABAORE, Ministre de la Communication, de la Culture des Arts et du Tourisme ce matin 5 juillet 2022 lors de l’inauguration de l’antenne FDCT à Bobo-Dioulasso en présence de l’Ambassade de l’Union Européenne et les forces vives de la région.

La ruelle qui longe la devanture du désormais siège de du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) à Bobo-Dioulasso était bondé du monde et pas des moindres. Le nouveau siège du FDCT recevait Madame la Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Valérie KABORE et le Représentant Ambassadeur de l’Union européenne au Burkina Faso, Wolfram VETTER. L’ouverture de ce siège était très attendue par les acteurs de la région des Hauts-Bassins, au regard de leur forte mobilisation. A travers cette décentralisation et déconcentration des structures de financement des projets culturels structurants, cela soulage à plus d’un titre les principaux opérateurs culturels et touristiques. Le représentant des acteurs bénéficiaires de l’appel à projets du FDCT à Bobo-Dioulasso, Armel Kam SIE, l’a lui-même reconnu : « …Nous les acteurs de la région des Hauts-Bassins, nous exprimons notre gratitude aux autorités de l’Union Européennes et aussi à notre Ministère de Tutelle. Cet outil vient à point nommé constitué une fois de plus, l’honneur et le soulagement des acteurs culturels et touristiques et de la région. Et cela est une preuve que l’administration publique œuvre davantage pour que le Fonds de Développement Culturel et Touristique soit encore plus à proximité de ses acteurs » Affirme-t-il.

Le représentant Ambassadeur de l’Union européenne au Burkina Faso, Wolfram VETTER

C’est d’un bâtiment administratif conforme qui se chargera de d’accompagner, de former et d’informer les opérateurs culturels et touristiques sur les activités du FDCT. Un ouf de soulagement également pour la Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme qui voit en ce siège, une volonté du gouvernement à accompagner tangiblement les acteurs de la région. « …L’Etat Burkinabè est donc honoré de faire partie des pays qui disposent d’un mécanisme de financement des opérateurs, notamment le Fonds de Développement Culturel et Touristique qui depuis sa création en 2016, n’a cessé de mobiliser des ressources financières nécessaire à l’accompagnement des acteurs. Mieux, l’ouverture de la présente antenne régionale est d’une part, la preuve de la forte demande du secteur et d’autres parts qui réponds au besoin d’être davantage proche des opérateurs à travers a déconcentration de ses services » explique la Ministre.

Armel Kam SIE

La reconnaissance d’une ville culturelle repose sur son identité et surtout lorsqu’elle met en valeur les us et coutumes de ses résidents, son patrimoine et les œuvres de ses artistes et artisans. Bobo-Dioulasso incarne parfaitement cette entité.

Le représentant Ambassadeur de l’Union européenne au Burkina Faso, Wolfram VETTER, l’a reconnu. Ce diplômé de Doctorat en Sciences politiques de Toulouse en France et d’Histoire de Droit public de l’Université de Bonn sait de quoi il parle. Sachant qu’il a consacré une grande partie de sa carrière aux seins des institutions européennes pour des questions africaines et aux questions de coopération au développement. Il se réjouis que le FDCT se porte bien et que les acteurs s’en félicitent. « Je suis particulièrement ému de voir enfin ces projets se concrétiser sur le terrain. J’ose espérer qu’il contribuera fortement à forger l’image du Bobo-Dioulasso comme ville culturelle par excellence » affirme-t-il.

Une cérémonie d’inauguration du siège qui a vu la participation des troupes artistiques, de la visite guidée des bureaux du siège sous la direction d’Alphonse TOUGOUMA, DG du FDCT.

« …Il est impératif pour un pays en développement comme le nôtre de trouver également sa voie dans ce concert des Nations en accordant une attention particulière au secteur culturel dans toutes ses dimensions » Que les oreilles et les yeux les avisés entendent cette phrase de la Ministre Valérie KABORE.

Hervé David HONLA

«

 

Les plus lus

To Top