Live

Bamos Théo à la reconquête de son public

Le « Sambiga nationale » Bamos Theo a mis entre parenthèse ses multiples activités sociales de côté pour se consacrer ce mois de juin à sa carrière musicale qui était presque en berne. Il a donné au CENASA le vendredi 17 juin dernier un concert devant son public assoiffé de le revoir su scène.

 

Des autorités administratives et culturelles étaient de la partie sans oublier la pléiade le corps traditionnel fortement représenté. Le dernier spectacle de Bamos Théo remonte il y a quatre ans, le « Sambiga » comme il se fait communément appeler, faisait un concert qui a regroupé un bon monde, le vendredi 17 juin dernier. C’était une sorte de reconquête de son public dans la salle Koamba Lankoande. Soutenu par de nombreux collègues artistes à l’image de ; Aly Ponré, Daisy Franck Bofola Siambo, Jérémie Paale et bien d’autres. L’on a assisté à une véritable communion entre les artistes et leur public.

Bamos Théo a tenu en haleine le public et durant une bonne heure de show et de spectacle. Friand des textes en mooré profonds, les fans se sont régalés surtout avec des tubes qui ont connu des succès nationaux. Des thématiques comme l’amour, la paix, la tradition, le foyer, étaient au menu. De nombreux acteurs culturels n’ont pas voulu se faire conter l’évènement. Augusta Palenfo, Papus Ismaël Zongo, Ibrahim Zerbo, Amity Meria Youssef Ouédraogo pour ne citer que ceux-là. Un spectacle que le parrain, Seydou Boro (PDG de Bopa international), Nabilma Bado (PDG de l’entreprise Yidia), ont non seulement salué mais, ils ont bien voulu accompagner grâce à leur présence.

Théodore Alias Bamos Théo Bamogo, le fils du regretté Jean Claude Bamogo dit Man est venu à la musique par passion, mais en s’investissant à apprendre les rouages de ce métier pour mieux rendre ses productions. Il n’a pas hésité à allier études et musique pour finalement être emporté par la musique. C’est depuis 1992 grâce prix de meilleur clip dans « Tremplin », il est présent dans la musique à travers de nombreuses actions sociales et humanitaires.

Son concert était donc le bienvenu. « Malgré la situation difficile, les gens ont trouvé du temps pour venir m’écouter et je leur dis merci. Ils ont contribué à réaliser un grand rêve. D’ailleurs, j’ai placé ce concert sous le signe de la sécurité. C’est pourquoi, j’ai évoqué l’harmonie, la paix et l’amour au cours de la prestation ». Conclût l’artiste u terme d’une prestation très enlevée.

Hugues Fabrice

Les plus lus

To Top