Edito

CINEMA: Ne pas confondre Bollywood et Tollywood

L’inde est le deuxième pays le plus peuplé et le septième pays le plus grand du monde. Il est frontalier au Pakistan au nord-ouest, la Chine au nord et au nord et l’est-nord-est, le Népal, le Bangladesh, la Birmanie, le Sri Lanka et l’Indonésie.

Ce pays possède un véritable foyer de cultures et de civilisations parmi les plus anciennes du monde. Elles se sont développées dès 3000 av. J.C. Il a abrité des vastes empires et ce pays a engendré quatre grandes religions : l’Hindouisme, le Jainisme, le Bouddhisme et le Sikhisme.

Bon bref, ce n’est pas ce qui m’amène à vous parler de ce gargantuesque pays ! C’est plutôt son industrie cinématographique que j’ai eu la chance de côtoyer lors du festival de CANNES, grâce à l’un des virtuoses de cet art, l’acteur et réalisateur Radhakrishnan Parthiban.

 Généralement, quand on parle de film indien en Afrique, l’on fait toujours allusion à la structure Bollywood. Pourtant, celle qui est la plus réputée en ce moment, c’est Tollywood.

Qu’est ce qui fait la différence entre les deux ?

 En effet, Bollywood est le nom donné à l’industrie du cinéma indien basée à Mumbai (anciennement Bombay) au nord de l’Inde, dont les films sont réalisés en hindi. Elle est l’industrie régionale la plus importante du cinéma indien en nombre de films réalisés.

Quant à Tollywood, cette industrie réunie plutôt deux grosses industries du cinéma indien basées dans deux villes Télougou et Tollygunge.

L’une basée à Hyderabad, dont les films sont réalisés en Télégou. D’où le nom TOLLYWOOD tiré de la lettre T de Télégou qu’on a associé à HOLLYWOOD

L’autre basée à Tollygunge, dont les films sont réalisés en Bengali. D’où le nom TOLLYWOOD qui est une contraction de Tollygunge et de Hollywood. Tollygunge est le quartier de Calcutta où sont tournés les films.

R. Parthiban, acteur et cinéaste indien, fait des merveilles

 TOLLYWOOD est donc devenue le bastion du cinéma indien, là où R. Parthiban, acteur et cinéaste indien, fait des merveilles. C’est une véritable icône du 7è Art qui travaille principalement dans le cinéma tamoul. Il a réalisé 14 films, produit 12 films et joué dans plus de 60 films. Il a commencé sa carrière comme assistant réalisateur pour K. Bhagyaraj en 1984 et le duo a travaillé dans plus de 20 films de 1984 à 1991. Lauréat de plusieurs prix nationaux et internationaux dont 2 National Film Award en 1989 et 1999 et le prix du Jury en 2019 avec son film à succès « Otha Serupu Size 7 ».

Aujourd’hui TOLLYWOOD souhaiterait faire de l’Afrique sa cible principale en matière d’industries cinématographiques dans les secteurs de la coproduction, les collaborations, les formations et autres marchés cinématographiques.

Hervé David HONLA

Les plus lus

To Top