Le Coup d'OXYGENE

Festival VILLAGE BASGA de ZORGHO : Et si la Culture était la solution ?

Les festivals, dans tous les pays en Afrique et notamment au Burkina Faso, forment une catégorie événementielle de la culture qui mettent en avant les potentialités artistiques des communautés et possèdent une forte capacité à rassembler. Le Festival BASGA de ZORGHO fait partie des pionniers qui incarne cet esprit de cohésion sociale à l’ère où le Burkina Faso traverse l’une de pires périodes de discorde.

La pléthore des festivals au Burkina Faso, témoigne la forte capacité de résilience des populations. Ce qui galvanise ceux et celles qui sont en charge de la sécurisation du territoire.  Mais de plus en plus, certains analystes, affirment que le mal est plutôt interne. Par conséquent, c’est le « Vivre ensemble » qui prend un coup.

 

Une nébuleuse haine envers son prochain s’est installée progressivement dans les mœurs des populations, qu’il serait donc impératif de faire resurgir l’interculturalité.  L’acte thérapeutique le plus efficace est le festival. L’intégration des festivals dans la gestion des rivalités apporte une accalmie symbolique et une prise de conscience au sein des populations. La culture permet désormais de circonscrire et d’aplanir les divergences mais aussi de transformer les représentations en s’inscrivant dans un discours de paix et de cohésion sociale.

Luc Noundia KABORE, entend faire de cette 9ème édition, un festival d’unité nationale

Le FESTIVAL VILLAGE BASGA de ZORGHO s’inscrit aussi et surtout dans une forme de réconciliation à travers un idéal social de vivre ensemble. Cette année il aura lieu du 7 au 10 juillet 2022 dans la Ganzourgou à Zorgho, à 110 kilomètres à l’est de la capitale Ouagadougou.

Son premier responsable, promoteur du festival, lui-même natif de la région, Luc Noundia KABORE, entend faire de cette 9ème édition, un festival d’unité nationale. Réputé pour réunir les arts et la culture sur un même site dans une même localité, ce festival développe une forme de tourisme solidaire à travers le traditionnel rite sur la sortie du Chef (Naaba). Un autre symbole de renforcement des traditions.

le festival VILLAGE BASGA de ZORGHO rassemble chaque année environ 900 000 âmes.

Aujourd’hui le festival VILLAGE BASGA de ZORGHO rassemble chaque année environ 900 000 âmes.   Rue marchande autour des prestations des artistes musiciens, humoristes et autres. Les festivals convergent dans les quatre coins du globe terrestre pour assister à la fois aux rites culturelles et chef et au festival.

Hervé David HONLA

 

 

Les plus lus

To Top