Ladies

TAAFE VISION : les femmes réalisatrices s’expriment

Le jeudi 31 Mars à 17h, dans la salle du Canal Olympia de Ouaga 2000, une projection cinématographique de trois films de 15min environ a été diffusée par TAAFE VISION.

TAAFE VISION est cette association de femmes réalisatrices qui ont voulu s’exprimer par le cinéma. L’expression est dans le sens de décrier les faits de société. Mais la particularité de ces films c’est que ce sont des femmes qui sont à la base de toute la réalisation jusqu’ à la production.

C’est l’exemple du premier film de Assita SOMA qui relate un peu la jalousie excessive d’un homme (mari)sournois qui est prêt à tout pour ne pas que la femme travaille et il est même allé voir un marabout pour que sa femme reste soumise et ne travaille pas. Il dit être celui qui doit tout faire pour la famille.

‹‹ Ce film est d’une inspiration réelle pour montrer à quel point des hommes emprisonne leur femme dans les foyers. Et c’est ce que je voulais montrer à travers ce film d’où le titre du film MANIPULATION › › affirme Assita.

Assita SOMA, Réalisatrice

Les faits de société entre aussi dans le cadre de l’insécurité que vit le Burkina Faso. C’est ce que les deux autres films relatent (AU DÉLÀ DE L’AMOUR), les traumatismes que vivent des filles dans les films « Au-delà de l’amour » et « Juge T. Blanche ».

Taafevison ne compte pas s’arrêter là et souhaite davantage faire mieux pour  que les femmes apportent leur touche à l’édification du 7è Art burkinabè et même Africain.

            Nagalo Renaud (stagiaire)

 

Les plus lus

To Top